Mois : décembre 2016

La Gaîté-Lyrique met à jour son logiciel

l’objectif de « faire de la Gaîté-Lyrique une maison de création et d’innovation ouverte », résume Marc Dondey, discret Franco-Américain de 61 ans dont la carrière embrasse les champs du théâtre, de la musique et de l’entrepreneuriat créatif et numérique. La création artistique devient ainsi la « colonne vertébrale » du lieu, et la notion de réseau la clé de la nouvelle organisation. « Les mutations concernent le bâtiment, l’équipe, le positionnement, la politique artistique et la programmation. L’invention d’un nouveau modèle économique partenarial est la clé de ces transformations. »

Source: www.lemonde.fr

La régulation des relations culture-commerce à l’épreuve de l’expansion mondiale de l’économie numérique : Quelles réponses des États ?

La prise de pouvoir et la croissance exponentielle des plateformes numériques se matérialisent par les rentes monopolistiques provenant de la captation des flux de valeur et de données culturelles par de nouveaux entrants qui tirent profit des effets de réseaux et de masse critique sur des marchés englobants (phénomène du «winner takes all»). En effet, les produits culturels numériques (livres numériques, musique, vidéos, jeux) constituent de loin la plus grande source de revenus captés par les acteurs de l’économie numérique

 

On s’interroge si ces plateformes constituent une opportunité ou plutôt une menace pour les créateurs locaux et si leurs catalogues proposent des contenus diversifiés, notamment en tenant compte de la part des contenus étrangers ou internationaux par rapport aux contenus locaux/nationaux présents ou disponibles. Par ailleurs,l a question de la contribution de ces plateformes au financement de la production culturelle locale ou nationale ainsi que la juste rémunération des artistes locaux dont les œuvres sont distribuées sur ces plateformes constituent également des défis majeurs qui interpellent les pouvoirs publics

Source: drive.google.com

U.S.A. – Instagram: The Best Way To Reach Music Fans

Nielsen has just completed a study analyzing the habits and lifestyles of U.S. music listeners on Instagram, and the results show that if you want want to reach music lovers, that’s one of the best platforms to use for promotion.

What was determined? First of all, Instagram users are huge music fans, and show it with their wallets. They spend 42% more money on music and listen 30% more than the general population. In fact, the typical Instagram user spends a surprising $269 per year on music.

What do they listen to? 41% listen to pop/Top 40, 39% to rap and hip-hop, 33% to R&B, 30% to rock, 23% to country, and 13% to EDM.

Source: hypebot.com

Décryptage : la place des algorithmes et de l’AI dans la musique et l’art en général 

Ses recherches ont été particulièrement remarquées en septembre dernier quand lui et son équipe ont mis en ligne une chanson des Beatles entièrement composée par un algorithme. Une imitation parfaite totalement saisissante.

 

Nous avons cherché à en savoir plus sur la place que prendront les machines, les IA, et les algorithmes dans les processus de création. Le regard du chercheur sur ces nouvelles synergies entre artistes et algorithmes est passionnant.

 

Ces nouveaux outils ne vont pas remplacer les artistes, mais bien les aider à trouver de nouvelles façons de créer.

Source: www.blogdumoderateur.com

Les contradictions de la démocratisation culturelle, par Gisèle Sapiro

Le monde culturel est traversé de contradictions qui le travaillent depuis l’avènement d’un marché des biens symboliques au XVIIIe siècle.

 

En effet, au moment où le commerce des œuvres commence à remplacer le système du clientélisme et du mécénat d’Etat, s’élaborent à la fois une éthique de désintéressement de l’artiste et l’idée que l’œuvre d’art est une fin en soi. 

 

Selon Kant en effet, le plaisir esthétique est un plaisir désintéressé, qui se distingue de l’utile et de l’agréable. A la même époque, l’idée que le créateur ne doit pas se soumettre aux attentes d’un public de plus en plus large, sous peine de produire une culture au rabais, ne satisfaisant pas aux exigences de son art, fait aussi son chemin.

 

La dissociation qui s’est opérée entre culture savante et culture populaire est largement le produit de cette double conception de l’art comme activité désintéressée.

Source: www.telerama.fr

France : La Collaborative : une nouvelle étape dans la coopération entre agences régionales

Arcadi Île-de-France, l’ODIA Normandie, Oara Nouvelle-Aquitaine, Réseau en scène, Spectacle vivant en Bretagne se fédèrent et créent La Collaborative. A gouvernance collégiale, La Collaborative réunit les agences régionales de développement artistique et culturel, dont la mission principale est le soutien à la circulation des œuvres créées dans leur région, afin de :

  • Amplifier des coopérations concrètes au service de la diffusion et de la mise en visibilité de projets artistiques à l’échelle nationale et internationale ;
  • Créer un espace d’échange, de transferts d’expérience, de mutualisation de ressources, au service des artistes ;
  • Développer une pensée et une parole communes, au service des professionnel.le.s et des collectivités publiques ;
  • Augmenter les politiques publiques de la culture, au service de tous.

Source: www.odianormandie.com

Apple Music surpasses 20m paying subscribers 17 months after launch 

Apple Music officially has more than 20 million paying subscribers.

The Cupertino company just confirmed the milestone to MBW – and it comes less than 18 months after the streaming service launched on June 30 last year.

The next obvious question: how does Apple’s latest subscriber count compare to Spotify’s?

Daniel Ek announced in September that his platform had bypassed 40m subscribers – while MBW expects it to top 50m by February 2017. (This could be accelerated by recently-announced price promotions worldwide.)

In 2016 alone, Spotify has added 12m subscribers at last count (28m > 40m) while Apple Music has added 10m (10m > 20m).

Source: www.musicbusinessworldwide.com

Avec l’ouverture de la Sony Music Talent Factory le 1er décembre 2016, Sony Music lance de manière innovante le recrutement de 3 Talent Scouts!

Le métier de « Talent Scout », que l’on pourrait traduire par « dénicheur de talents », profil clé de notre industrie, en est la parfaite illustration. Ces experts, en veille permanente, en quête des nouvelles tendances musicales, ont pour mission de rechercher les artistes de demain.

Via la Talent Factory, Sony Music souhaite recruter 3 Talent Scouts qui intégreront, à durée indéterminée, la direction artistique des labels de Sony Music Entertainment en juin 2017 après différentes phases de sélection puis d’immersion dans ses bureaux de Paris, Berlin, Londres ou encore New York. Une initiative innovante en termes de recrutement et d’intégration de nouvelles compétences et une belle opportunité pour découvrir l’industrie musicale et vivre de sa passion !

Source: www.universityrh.net

RFI Talent

Les Editions Musicales de RFI (France Médias Monde) soutiennent & diffusent des artistes estampillés « RFI Talent », qu’ils soient émergents ou confirmés, ils viennent de tous horizons…
 
Notre mission :
Diffuser et promouvoir les œuvres de nos musiciens et chanteurs sur les antennes de RFI (38 millions d’auditeurs), sur notre réseau de radios partenaires (500 radios à travers le monde), sur notre site rfimusique.com, sur le réseau de Francophonie Diffusion (621 radios dans le monde) ainsi que sur Monte Carlo Doualiya et France 24.

Source: musique.rfi.fr

RFI Talent signe +/- 5 artistes par année.