Infos générales

A Lisbonne, le « showcase festival » du MIL, porte d’entrée des marchés lusophones

Avec ces quelque 600 pros accrédités, le MIL est loin d’atteindre les quelque 5 000 participants fréquentant chacun des quatre principaux festivals du genre : Eurosonic, à Groningue (Pays-Bas), Reeperbahn, à Hambourg (Allemagne), The Great Escape, à Brighton (Angleterre), et le MaMa, organisé à Paris.

« Travailler sur des marchés à défricher »

« Le but n’est pas de concurrencer ces événements, mais de permettre aux gens de travailler sur des marchés à défricher », explique Fernando Ladeiro-Marques, directeur du MaMa, à Paris, et cofondateur du MIL. Depuis vingt-cinq ans, ce Français d’origine portugaise milite, au sein de sa structure Gato Loco Productions, pour la création de réseaux internationaux s’affranchissant du monopole anglo-saxon dans le monde de la pop.

Après avoir participé au lancement de salons et de « showcase festivals », tels le BAM, à Barcelone, le Rock Pop Bratislava, en Slovaquie, le Green Energy, à Dublin, en Irlande, le Sim, à Sao Paulo, au Brésil, ou le Dong Dong, à Pékin, Fernando Ladeiro-Marques s’est associé avec un partenaire lisboète, Pedro Azevedo, directeur de la salle Musicbox – un club étonnant, situé à l’intérieur d’une arche d’un pont enjambant la ruo Nova do Carvalho Santo – et de la maison de production, CTL (Cultural Trend Lisbon), pour créer le MIL.

Source: www.lemonde.fr

Catégories :Infos générales

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s