Christine and the Queens: faux procès, vrai sujet 

Sur le plan légal, rien n’interdit de créer et de commercialiser un accompagnement musical à partir des éléments "libres de droits" fournis par Logic Pro. "Sauf indication contraire, tout le contenu d’exemple inclus dans le logiciel Apple peut être utilisé, sans avoir à verser de droits d’auteur, dans vos projets vidéo et audio. Vous êtes autorisé à diffuser et/ou distribuer vos propres projets créés à l’aide du contenu d’exemple", est-il écrit dans les conditions du logiciel, comme le remarque France Inter. Damn, dis-moi n’est donc absolument pas un plagiat mais bien une création originale. 

 

Source : L’express (France)

Source: www.lexpress.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s