France :  Diversité sur le marché de la musique enregistrée 2007-2016

Comment les consommations culturelles évoluent-elles sous l’angle de la diversité à l’ère de l’abondance de l’offre ? Dans quelle mesure les données de marché confirment-elles les promesses qui ont accompagné l’essor des technologies numériques ? Valident-elles notamment l’hypothèse de la longue traîne formulée par Chris Anderson au début des années 2000 selon laquelle les marchés de niche sont appelés à se développer et à réduire le niveau global de concentration des ventes ?

 

Les principaux résultats du travail mené pour la période 2007-2016 sont réunis dans la présente publication pour le marché de la musique enregistrée, et dans un autre numéro de la collection « Culture études » pour celui du livre.

 

Olivier Donnat, chargé d’études, ministère de la Culture.

Source: drive.google.com



Catégories :Infos générales

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :