Mois: octobre 2018

U.S.A. comment percevoir vos droits voisins via Soundexchange

Les redevances perçues et distribuées par SoundExchange sont destinées à l’artiste présenté et au détenteur des droits d’enregistrement sonore. Votre société de gestion collective (ASCAP, BMI, GEMA, SACEM, SABAM, SUISA,.) .. collectent et distribuent des redevances pour l’auteur-compositeur, compositeur et éditeur de la composition musicale. Les fournisseurs de radio par satellite et les webcasters de radio numérique paient SoundExchange lorsqu’ils diffusent de la musique en raison de leur utilisation de la licence légale. Si vous êtes un artiste ou un titulaire de droits, vous devez vous inscrire auprès de nous afin de recevoir vos redevances d’exécution numériques. Question:  Comment les redevances sont-elles distribuées à la bonne personne?Réponse:  SoundExchange gère les licences de plus de 3 100 services de radio numérique. Nous recevons des rapports d’utilisation avec le titre des pistes, les informations sur l’artiste et le nombre de lectures. Nous utilisons ces informations dans notre base de données de droits et répertoire de plus de 27 millions d’enregistrements sonores uniques afin de nous assurer que les artistes sélectionnés et les détenteurs de droits appropriés perçoivent leurs droits.

BMG extends licensing to Africa

Following its acquisition of World Circuit Records, BMG has extended a deal with Berlin-based rights company GEMA to license digital services to new territories, African countries included. BMG’s Ama Walton: The new deal « makes life easier for music users… »Other territories involved in the deal include the Middle East, Turkey and Russia. The company had been involved in licensing Anglo-American repertoire to 38 European countries through GEMA subsidiary, Anglo-American Rights European Service Agency (ARESA). The new deal adds 48 more territories.“Ensuring songwriters get the money they deserve in the streaming age is a simple concept but an incredibly complicated process, » said BMG CEO Hartwig Masuch.

Une mobilisation pour l’Afrique au WOMEX 2018

Ce vendredi 26 octobre, s’est tenu à Las Palmas (Espagne) le tout premier African Network Meeting du WOMEX. Plusieurs acteurs culturels se sont réunis à cette occasion, pour parler de l’Afrique et nouer des partenariats.  
« Une nouvelle génération émerge sur le continent africain. Ils sont pétris de talents et de courage, des jeunes qui s’inspirent de l’héritage laissé par les anciens, pour oser des choses d’un nouveau genre. Face à toute cette détermination, je peux me permettre de prédire un bel avenir pour l’industrie musicale du continent », a déclaré José Da Silva, directeur de Sony Music Entertainment en Afrique de l’Ouest.
En Afrique, il n’y a pas que des difficultés ; il y a aussi des rêves et beaucoup d’espoir. Il y a un vaste marché à exploiter et de nombreuses opportunités à saisir. C’est sur des messages très positifs que la rencontre s’est achevée.

Spotify ‘doing a Netflix’: is Daniel Ek’s platform already too big for the labels to stop it?

The following article comes from Midia Research founder and respected industry analyst, Mark Mulligan. After witnessing an increasing encroachment from Spotify into the traditional territory of major and independent labels of late, Mulligan (pictured inset) ponders whether those rights-holders now need Spotify so much, their power to prevent the service from becoming a ‘label’ is diminishing.

Two of Canada’s leading indie distributors, Select and Outside Music, are merging

Distribution Select and Outside Music Distribution, two of Canada’s leading independent distributors, are joining forces from December 1, 2018.Select and Outside will merge their sales and distribution services, while maintaining independent offices in Montreal and Toronto, respectively.Outside Music will continue to be operated by Founder and President Lloyd Nishimura, while Select, lead by Vice-President Christian Breton, will continue to head up the Montreal Select team and oversee the combined efforts of Outside and Select.Select also has satellite offices in Toronto and Vancouver.

Spotify peut créer une playlist à partir de votre ADN

La plateforme de streaming musical Spotify vient d’annoncer qu’elle s’associait avec le site de généalogie et de séquençage du génome Ancestry pour proposer à ses utilisateurs de leur dévoiler leur « ADN musical ». Le service peut ainsi sélectionner, à partir de votre véritable test ADN, un ensemble de musiques reflétant la culture issue des « ethnies et régions » de vos ascendants. Manière, pour l’entreprise suédoise, de (peut-être) faire sortir ses utilisateurs de leurs « bulles de filtres ».