Quand la musique devient souffrance

Dans le monde des musiciens, l’acouphène semble être un tabou. Une sorte de risque du métier, dont personne ne veut vraiment entendre parler. «Je connais tellement de gens dans la musique qui en souffrent, assure Forest Swords. Le problème, c’est que c’est tellement personnel, traumatisant et stressant, qu’on n’en parle pas trop entre nous.» Véritable douleur fantôme, l’acouphène n’est entendu que par celui qui en est victime. Au point de lui donner l’impression que son imagination lui joue des tours (alors que le phénomène est tragiquement réel). Après avoir publié son message pour annoncer qu’il arrêtait la musique, Veence Hanao a reçu des centaines de messages privés : «Après cette annonce, j’ai eu 200 ou 300 messages de soutien, notamment de gens qui souffraient du même problème et qui ne trouvaient pas non plus de réelle solution. J’ai réalisé que je n’étais pas seul à vivre ça.»

Source: next.liberation.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s