Les hommes au trombone, les femmes à la harpe : les orchestres restent très genrés

Quartz.com a analysé la composition de 22 des plus importantes formations musicales au monde. Premier constat, sur les 2 438 musiciens étudiés, 1 677 sont des hommes, ce qui représente 69% des effectifs. 

De grandes disparités entre les sexes sont également observées au sein des différentes sections d’orchestre. Les femmes sont sous-représentées parmi les cuivres, les vents et les percussions.  Ainsi, 86% des bassonistes, 95% des contrebassistes et 96% des timbaliers sont des hommes.  Seule 1 femme a été répertoriée parmi les trompettistes, et 0 parmi les joueurs de trombone et de tuba. A l’inverse, les harpistes sont à 94% des femmes.  

Source: www.francemusique.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s