France : Les intermittents dans le collimateur du patronat 

Le patronat veut que les intermittents du spectacle, qui bénéficient d’un régime à part au sein de l’Unédic, “participent à l’effort de guerre”, à l’heure où le gouvernement demande aux partenaires sociaux de réaliser 3 à 3,9 milliards d’euros d’économies sur trois ans, selon des sources patronales.

 

Pour le patronat, les intermittents exercent une grande pression sur les finances du régime. L’Unédic dépensait 1,3 milliard d’euros en indemnisations pour les travailleurs du spectacle en 2014 pour des recettes de 277 millions d’euros, causant un manque à gagner de plus d’un milliard d’euros, selon l’organisme.

Ce déficit est passé à 934 millions d’euros au premier trimestre de 2018, résultat des engagements pris par le secteur lors de la dernière négociation en avril 2016.

ÉCONOMIES DIFFICILES

Source: fr.reuters.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s