LesInrocks – L’industrie du disque lance-t-elle les jeunes artistes trop vite ?

Eddy de Pretto, Angèle ou Moha La Squale ont publié un premier album moins d’un an après la sortie de leurs premiers morceaux. D’autres ont choisi d’attendre plutôt que de se précipiter sur le buzz et l’engouement suscités.

En fin d’année dernière, alors que son premier single (La loi de Murphy) n’est sorti que depuis quelques semaines, Angèle se réfugie quelques jours chez elle. Après avoir enchaîné un certain nombre d’interviews et de plateaux télévisés, la Belge se dit épuisée. Et n’a qu’une envie : s’écrouler dans son canapé. De là naît l’un des derniers morceaux de son premier album, Flemme. Un single efficace, immédiat, mais qui pose une question : tout va-t-il trop vite pour les jeunes artistes en 2018 ? Subissent-ils trop de pression de la part des labels ou d’un public toujours plus impatient et infidèle ? Ont-ils vraiment le temps de publier un premier album qui leur correspond pleinement ?

Source: www.lesinrocks.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s