Les Vieilles Charrues fourbissent leurs armes marketing pour l’été prochain

Les Vielles Charrues ont fait appel à Delight, une jeune pousse spécialiste de la data. « Nous aidons le festival depuis un an à connaître son public », explique son directeur  Marc Gonnet . Comment écoute-t-il de la musique ? Qu’aime-t-il trouver sur les stands ? Quel est son âge ? D’où vient-il et comment se rend-il sur les lieux ? « Nous apportons des outils d’aide à la décision, permettant de créer une expérience de marque, avec le souci du détail », précise-t-il.

Pendant deux ans et demi, cet ex-directeur marketing d’Europe 1 a travaillé avec le CNRS, lequel a d’ailleurs pris une participation dans Delight. Il s’est agi d’ analyser les données de 7 millions de spectateurs et 13 millions de transactions émanant de producteurs de spectacles et de billetteries, afin de créer des algorithmes de segmentation pour cibler « chirurgicalement » les clients et limiter les invendus.

Source: www.lesechos.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s