France :2018 «ANNÉE D’IMPASSE» POUR LE LIVE BUSINESS FRANÇAIS

Prodiss, qui représente près de 350 promoteurs, salles et festivals, a déclaré qu’il entrait dans la nouvelle année « inquiète pour l’avenir de ses relations avec les autorités publiques » en raison de l’ingérence préjudiciable du gouvernement dans l’industrie au cours des 12 derniers mois.

Les trois décisions en question étaient:

  • L’exclusion des comédies musicales et spectacles humoristiques d’une exonération fiscale introduite en 2016, le CISV ( Crédit d’impôt Pour Les Entreprises de spectacles vivants Musicaux ), par laquelle le gouvernement a démontré « qu’il ne considère pas l’ humour d’être la culture »
  • En mai 2018, lorsque des projets ont été établis pour  facturer aux festivals le coût du déploiement de la police et des gendarmes  pour des incidents autres que ceux liés au terrorisme – la dite circulaire Collomb – «sans aucune considération pour l’augmentation disproportionnée» des coûts pour les promoteurs
  • En octobre 2018, une limite de volume imposée sur les lieux de musique et les festivals «s’est révélée techniquement impossible et financièrement irréalisable»

Article IQ en anglais : https://www.iq-mag.net/2019/01/2018-year-impasse-french-live-biz/#.XDiTWc9KjOR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s