La startup suédoise Amuse lance Fast Forward, un projet visant à calculer les revenus des artistes en s’appuyant sur le « machine learning ».

Baptisé « Fast Forward », le programme, révélé ce mardi, s’appuie sur le « machine learning » (en gros, l’apprentissage et l’assimilation de données quasi-automatiques d’une intelligence artificielle) et sur « les données maison autour de la consommation de la musique » engrangées par Amuse pour prédire d’une manière très précise le succès d’un artiste jusqu’à six mois dans le futur – le tout pour le payer en avance. Le système serait paré pour analyser jusqu’à 27 milliards de données (comme le nombre de streams d’un album, par exemple) pour un seul artiste. Il sera accessible à tous les artistes concernés, qui pourront consulter leurs données directement depuis l’application Amuse.

Suite de l’article de Rolling Stone : https://www.rollingstone.fr/musiciens-bientot-payes-avance/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s