Point de vue : La prolifération des plateformes de streaming indépendantes nuit-t-elle aux artistes non signés?

Il y a une prolifération de plates-formes alternatives indépendantes. Le paysage est devenu si encombré que les plates-formes et les artistes ont de plus en plus de difficultés à percer… La dilution du catalogue actuel de musique disponible sur ces plates-formes, ainsi que la capacité du public à souscrire à l’une d’elles est réduite, ce qui signifie que la chance pour chacune d’entre elles de devenir la prochaine plateforme qui promouvra efficacement la nouvelle musique et le nouveau paysage sont limités et s’amincissent de jour en jour.En fin de compte, trop d’alternative pourrait bien siginifier pas d’alternative.

Quels sont les problèmes évoqués : catalogues limités, diffusion gratuite, vision réduite de la scène indépendante, miracle annoncé (mais pas concrétisé) de la blockchain, dérogation aux droits d’auteur, promotion limitée, …

Est exprimé ici le point de vue de Ghostly Beard qui  est un multi-instrumentiste / compositeur / producteur originaire de Montréal, au Canada, qui fait partie de la communauté non signée. 

Texte plus détaillé en anglais disponible ensuivant ce lien : http://www.musicthinktank.com/blog/is-the-proliferation-of-indie-streaming-platforms-hurting-un.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+musicthinktankprimaryrss+%28Music+Think+Tank%29



Catégories :Infos générales

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :