Chine : Bientôt plus de groupes musicaux étrangers en Chine ?

Tout a commencé avec un message posté sur WeChat le mois dernier par Lao Zhang (), gestionnaire du studio indépendant de Shanghai, Yuyintang (音 堂). Dans un très court message, Lao Zhang a annoncé que, selon une circulaire du bureau des impôts chinois, les groupes étrangers (y compris ceux de Hong Kong, de Macao et de Taiwan) se produisant en Chine seraient désormais soumis à une taxe minimale de 20% ventes pour chacune de leurs performances. Ce nouveau règlement, faisant suite aux récents efforts de l’État chinois pour réformer sa politique fiscale, mais visant spécifiquement les groupes étrangers, a immédiatement suscité une énorme controverse parmi les mélomanes chinois.

Supposons qu’une salle de spectacle chinoise moyenne puisse accueillir entre 600 et 800 personnes et vende des billets de 100 à 300 RMB (environ 15 à 45 USD). Dans le meilleur des cas, un lieu vend 800 billets à 300 yuans pour un total de 240 000 yuans (environ 35 000 dollars). Le lieu de diffusion doit utiliser cet argent pour payer le loyer, le personnel, l’équipement et l’approbation du bureau culturel municipal. Tout cela coûtera environ 100 000 RMB (environ 15 000 dollars), selon Wu. Avec 140 000 RMB restants, le site doit payer les frais de transport aérien d’un groupe étranger (généralement de quatre à sept musiciens), l’hébergement pour une ou plusieurs nuits, les frais de restauration, de transport local et de visa.

Avec la nouvelle politique fiscale, le lieu doit verser au moins 20% de ses revenus totaux au service des impôts, soit 48 000 RMB dans notre cas. Cela signifie que, selon Wu, les groupes étrangers perdront presque toujours de l’argent lorsqu’ils se produisent en Chine. La seule solution viable consisterait à augmenter le prix des billets – peut-être possible pour les groupes traditionnels, mais au suicide commercial pour les groupes indépendants. Pour le journaliste, cette nouvelle politique fiscale va de facto empêcher des groupes étrangers de visiter la Chine dans un proche avenir (suite RADII : https://radiichina.com/is-china-headed-towards-a-future-without-foreign-bands/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s