Migrations, diasporas & musiques du monde

Qu’ont à voir les musiques du monde avec les migrations ? Tout. Car si ces musiques sont par essence des marqueurs d’identités culturelles car combinées à des communautés ou peuples ayant développé des modes sociaux sur le temps long, cette permanence n’est en rien contradictoire avec l’échange que l’on peut avoir avec ses voisins, ceux de l’autre vallée, de l’autre région, de l’autre pays. De tous temps, les humains pour des raisons d’attractivité sont allés voir ailleurs. Mais aux motifs économiques se sont souvent cumulées des raisons d’urgence : famine, sécheresse, différends territoriaux, guerres de conquêtes, conflits mondiaux. Et dans des proportions inédites, le XXe siècle a modifié l’importance de ces flux de populations faisant de cette question un enjeu majeur bien qu’elle ne concerne que 3,5% de la population mondiale. C’est que nous sommes entrés dans l’ère de migrations de masse, plus seulement Sud-Nord, mais aussi Sud-Sud, Nord-Nord et Nord-Sud. Les migrants répondant à des statuts très divers : du déplacé au réfugié, du demandeur d’asile au saisonnier, etc. Car si le droit à la mobilité est considéré comme un bien mondial, les deux-tiers de la planète en sont privés.

Suite de l’article de Frank Tenaille dans Auxsons : https://www.auxsons.com/focus/migrations-diasporas-musiques-du-monde/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s