Réflexion : LA MUSIQUE COMME INSTRUMENT “NORMAL” DE PROPAGANDE POLITIQUE ?

La musique comme instrument de propagande politique ? Nihil novum sub sole. Rien de nouveau sous le soleil. Sauf qu’il est terrifiant de lire un reportage gentillet de l’AFP, repris aveuglément par d’autres médias, qui explique et avalise le phénomène en Indonésie sans le moindre esprit critique : des candidats qui manipulent les électeurs en faisant appel aux artistes ? Où est le problème ? Il est au cœur même de la démocratie.

L’AFP titre ainsi son reportage : « L’Indonésie monte le son : la musique arme secrète de la campagne électorale ». Et d’expliquer que chaque candidat fait appel à telle star, au dangdut et ses danses suggestives ou au contraire au rock le plus énergique, selon qu’on veut attirer des groupes « conservateurs » (mot qui, dans ce contexte, ne veut strictement rien dire) ou « traditionnels ».

Tout se déroule comme s’il n’y avait aucun problème de fond. Cette absence d’esprit critique effare, l’AFP se faisant le relai descriptif d’une réalité qui aurait mérité une analyse approfondie. Car qu’est-ce qui sort d’un tel reportage ? Que le candidat qui sera élu est non seulement celui qui aura le plus promis, peut-être même le plus menti, mais aussi celui qui se sera entouré d’un maximum d’artistes — ou des meilleurs — pour manipuler les fans, les foules.

La parole de conclusion — qui, pour tout journaliste digne de son nom, ne saurait être neutre ou anecdotique — est laissée à Bens Leo, journaliste indonésien spécialiste de la musique  : « La musique fait partie de notre mode de vie iciEt vous pouvez parier qu’une grande majorité des fans d’un groupe vont voter pour le candidat que leur star choisit. »

La phrase glace le sang, parce que d’une part elle place l’art — ici la musique — comme instrument de propagande, d’autre part elle réduit une grande partie de la population à l’état de moutons suivant le berger qu’est la star. Terrifiant. La démocratie tient décidément à peu.

Suite de l’article etd e la réflexion de Maussano Cabordor dans la revue « Profession Spectacle » : https://www.profession-spectacle.com/la-musique-comme-instrument-normal-de-propagande-politique/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s