Colloque International : «Musique concrète, musique électronique : le choc des ondes»

La musique sur support électronique est née dans un contexte historique de controverse : la musique concrète française pose à l’origine la préexistence des matériaux sonores qui seront soumis à transformation, la musique électronique allemande prône la synthèse des  sonorités obtenues par des générateurs d’onde simple et de bruit. 
Prise dans sa littéralité, cette divergence de conception sur la valeur immanente des matériaux s’avère assez superficielle pour pouvoir justifier, à elle seule, une différence d’esthétiques, comme va le démontrer le « Gesang » de Karlheinz Stockhausen de 1956  et l’apparition du terme « musique électroacoustique ».

Ce colloque aura pour objectif de mettre en exergue d’autres contenus problématiques de la musique électroacoustique, en essayant de démontrer que beaucoup de nos concepts habituels, loin de faire l’unanimité, cachent eux aussi des questionnements de grande envergure : ceci est valable pour des termes tels que musique acousmatique, écoute réduite, objet sonore, musique expérimentale…

Least but not last, voici une question sous-jacente à toutes nos démarches musicales, créatrices et/ou analytiques :
Qu’est- ce qui reste aujourd’hui, à l’époque de la dématérialisation numérique, de la notion même de matériau sonore ?

C’est à Lille ce 24 avril et pour plus de détails : https://lilliad.univ-lille.fr/evenements/colloque-international-musique-concrete-musique-electronique-choc-ondes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s