Vu de Belgique : La reconversion des musiciens Après le rock, avant la retraite : que faire quand on arrête la musique ?

Précarité liée au statut d’artiste et aux galères, obligation de multiplier les projets pour tenter de vivre de sa vocation, grosses difficultés de passer du succès d’estime à celui qui remplit le frigo, music business à l’ancienne aujourd’hui complètement atomisé… Les raisons qui donnent envie à un musicien d’arrêter la musique peuvent être nombreuses. Avec à la clé une très mauvaise nouvelle : vous allez alors être seul, très seul. D’où le bon conseil : ayez toujours une autre grande passion plus monétisable dans votre coffre.

Anciennement chanteur de Venus, détenteurs du tube à échelle belge et plus Beautiful Days, anciennement So et Joy, après plus de 20 ans à multiplier les projets, Marc A. Huyghens est aujourd’hui comme on dit « rangé des voitures », travaillant dans un secteur tout autre que la musique. Jadis chanteur de Major DeLuxe, groupe de pop ambitieuse qui avait sorti deux albums (dont un sur le label Tricatel de Bertrand Burgalat) avant de se séparer lors de l’enregistrement d’un troisième opus jamais sorti, Sébastien Carbonnelle est depuis de nombreuses années déjà guide nature professionnel et conservateur de réserve naturelle. On l’avait connu incollable sur Claude François et les groupes sixties de la Côte Ouest, il est donc désormais tout aussi encyclopédique sur la phytosociologie, l’ornithologie et l’étude des galles des arbres (ce qui n’est pas une maladie mais une association biologique insectes/plantes assez époustouflante).

Il n’y a donc pas de secret : vous pouvez être le meilleur musicien de Belgique ou même un musicien moyen, au moment de changer de boulot, le mieux est de se montrer bon et employable dans ce nouveau job. Il n’est d’ailleurs sans doute pas inutile de rappeler que dans notre pays, des carrières musicales éventuellement mythiques n’excluaient pas ou n’excluent toujours pas des jobs plus communs prestés en parallèle.

Suite de l’article de Serge Coosemans dans Larsen : https://www.conseildelamusique.be/posts/1129-la-reconversion-des-musiciens#.XVQywZMzbOT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s