France – Think Culture 2019 : « S’il y a les talents, les financements existent » (Denis Ladegaillerie, Believe)

« Aujourd’hui, la capacité à trouver des financements, c’est la capacité à construire un modèle qui s’autofinance à un certain horizon : avec notre expérience, nous pouvons montrer une profitabilité à 5 ou 10 ans, ce qui permet des tours de table jusqu’à 100 millions d’euros. Cependant, la clé la plus importante aujourd’hui dans la musique enregistrée est de trouver des talents, d’être capable de trouver des gens qui comprennent le nouveau monde, qui développent des technologies ou des métiers pour adapter notre métier. S’il y a les talents, les financements existent », déclare Denis Ladegaillerie, président de Believe, en introduction de la 4e édition de Think Culture, organisée par News Tank Culture à l’Université Paris-Dauphine le 10/09/2019.

« Chaque écosystème a des clés complètement différentes. Dans l’ancien monde, la clé est de convaincre TF1, RTL ou NRJ pour amorcer les ventes de CD dans les Fnac et les hypermarchés. Cela induit un certain formatage du contenu. Dans le monde digital, la clé est de convaincre l’algorithme de YouTube de propager la musique auprès des audiences les plus larges », ajoute Denis Ladegaillerie.

Suite sur Think Culture : https://culture.newstank.fr/fr/thinkculture2019/news/155657/think-culture-2019-talents-financements-existent-denis-ladegaillerie.html



Catégories :Infos générales, Musique enregistrée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :