Groover annonce avoir levé 1,3 million d’euros pour améliorer sa plateforme de promotion musicale et se déployer à l’international.

Lancée en octobre 2018, la plateforme permet aux artistes d’envoyer directement leurs morceaux aux influenceurs (médias, labels, producteurs…) et d’obtenir des retours personnalisés.

Muni d’un simple ordinateur, un artiste peut créer dans sa chambre, seul, un album et le diffuser en quelques clics sur YouTube, Spotify et consorts. Mais pour se faire repérer de l’industrie musicale et gagner en visibilité, le parcours peut se révéler sinueux. C’est de ce constat qu’est né Groover en février 2018. La startup parisienne annonce ce vendredi 20 septembre une première levée de fonds de 1,3 million d’euros pour développer sa plateforme de promotion musicale.

Ce tour de table a été bouclé auprès de l’accélérateur Techstars et le fonds de Xavier Niel, Kima Ventures. Des business angels ont également mis au pot, comme Yann Miossec (ancien DG de Warner Music France puis de Qobuz) ou encore les fondateurs des marketplaces Mesdepanneurs.fr et Vestiaire Collective.

« Il n’a jamais été aussi simple pour un artiste de produire et diffuser sa musique. En revanche, il se retrouve souvent noyé dans la masse. Pour preuve : 40.000 nouveaux morceaux sortent chaque jour rien que sur Spotify », chiffre Romain Palmieri, co-fondateur de Groover. « Les artistes rencontrent des difficultés pour contacter des personnes clés de l’industrie musicale car bien souvent, leur technique de communication reste artisanale via l’envoi de mails par exemple. »

C’est pourquoi les quatre cofondateurs ont lancé en octobre 2018 une plateforme de mise en relation entre artistes et influenceurs sur le modèle des marketplaces pour faciliter la communication.

Nous voulons être un accélérateur de carrière, c’est pourquoi nous voulons des retours explicatifs et constructifs pour les artistes », souligne le cofondateur. « Nous avons développé un outil permettant de détecter les copier/coller pour éviter les réponses généralisées. Les artistes peuvent également nous notifier s’ils ne reçoivent pas de réponse personnalisée. Enfin, Groover a édité une charte à destination des influenceurs pour encadrer les retours souhaités. »

Moins d’un an après son lancement, 50 signatures avec des labels ont déjà été réalisées suite à la mise en relation sur la plateforme. Un partenariat avec Radio France a également été signé. « Nous accumulons énormément de données sur les artistes, ce qui nous permet de détecter le potentiel de certains talents émergents afin de les recommander auprès de grands acteurs. En un an, nous avons conseillé une cinquantaine d’artistes à la radio Fip, qui les a intégré à sa programmation », détaille le cofondateur.

Source de l’article LA TRIBUNE dont le lien est le suivant : https://www.latribune.fr/technos-medias/innovation-et-start-up/musique-comment-groover-fait-emerger-les-talents-de-demain-828367.html?amp=1



Catégories :Infos générales, Médias, Musique enregistrée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :