INFORMER, ÉDUQUER, PÉRENNISER: AMPLIFIER L’IMPACT GLOBAL DU LIVE

Shain Shapiro, président de Sound Diplomacy, et Tom Huston, PDG de Gameplan Impact, exhortent l’industrie du disque à s’associer aux objectifs de développement durable de l’ONU.

Nous sommes touchés par la réglementation étatique et locale, et souvent soumis à elle, un réseau électrique, des installations sanitaires, des routes pavées et des gouvernements stables pour réussir et en tirer profit. En l’absence de systèmes permettant de créer de la musique en live ou une infrastructure de festival, les festivals n’existent pas. Sans un aménagement du territoire et une gestion de l’environnement soignés, les salles de concert ne sont pas construites. Notre système est paralysé.

Conscients de ce fait, un certain nombre d’initiatives s’attaquent à ce problème et positionnent notre secteur dans le mouvement mondial du développement durable. La campagne Music Demands, menée par Julie’s Bicycle, en est une. L’initiative Clean Scene dans le secteur de la musique électronique en est une autre. Partout dans le monde, les festivals deviennent de plus en plus égaux entre les sexes et favorisent l’équité salariale et le fair-play. Des centaines de personnes ont rejoint le programme Keychange. Les multinationales Live Nation et AEG ont toutes deux publié des objectifs de durabilité dans les domaines de l’action climatique, de l’égalité des sexes et de la durabilité globale.

Dans l’industrie de la musique, nous faisons rarement le lien entre nos initiatives, nos succès et nos défis et le monde extérieur ou d’autres secteurs. Il n’y a pas d’adhésion au langage mondial de la durabilité – les Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU – et comment nous pouvons utiliser ce que nous faisons pour soutenir la durabilité collective tout en apprenant de nos voisins. Bien que nous dépendions des écosystèmes urbains et ruraux pour produire, promouvoir, commercialiser et réussir, il y a un manque de collaboration entre les organisations intergouvernementales mondiales pour utiliser la musique comme un outil de durabilité.

Suite de l’article en anglais de IQ Magazine : https://www.iq-mag.net/2019/09/inform-educate-sustain-amplifying-lives-global-impact/#.XZImveczau4



Catégories :Developpement durable, Infos générales, Réflexion

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :