Infos générales

Point de vue (France) : Soixante ans après Malraux, vers la privatisation de la culture

Pour son 60e anniversaire, le ministère de la Culture est sous le feu de critiques virulentes qui lui reprochent son tournant libéral. Syndicat du spectacle, artistes, chercheurs dénoncent la mise à mort d’un ministère public de la culture au profit des industries culturelles et du mécénat privé.

Ce glissement vers la productivité de la culture n’est pas nouveau. Catherine Tasca, la première, a fait rentrer les industries culturelles dans le giron du ministère de la culture. Nicolas Sarkozy ensuite avait exigé que le principe de la RGPP s’applique en premier à la culture (le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux).

Le ministère de la Culture a été créé pour faire survivre la culture cultivée et la culture populaire dans un environnement économique qui ne lui était pas favorable. Il ne devait pas s’occuper de culture de masse (qui est la culture de la satisfaction immédiate et de la consommation) mais de la culture cultivée c’est-à-dire celle qui fait appel au symbolique et qui est l’instrument du collectif.

Suite de l’article de Cécile de Kervasdoué sur France Culture : https://www.franceculture.fr/politique/soixante-ans-apres-malraux-vers-la-privatisation-de-la-culture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s