Suisse : Suisseculture a remis, en septembre 2019, son avis sur le « Message culture 2021-2024 ».

Du point de vue de Suisseculture le travail accompli par Pro Helvetia et l’Office fédéral de la culture (OFC) peut être qualifié de tout à fait positif.

Néanmoins, dans la plupart des domaines, les organisations des créateurs culturels ne sont pas ou pas suffisamment impliquées. Cela a aussi abouti à ce que, parfois, cette mise en œuvre s’est faite tout à fait en dehors des réalités et des besoins de la création culturelle dans notre pays.

La situation financière de nombreux artistes, en dépit du succès rencontré dans leur travail, reste insatisfaisante, comme le relèvent tant les organisations culturelles que Suisseculture, et cela dès sa fondation. Il est très réjouissant que ce constat ait été repris dans le Message culture et que des mesures soient envisagées pour y remédier. De telles mesures dans le domaine de la protection sociale des artistes devraient aussi faire partie de la stratégie d’encouragement. Là aussi, il est souhaitable que l’OFC assume un rôle d’observateur au sein de l’administration, c’est-à-dire assure un monitoring, et intervienne aussi activement, le cas échéant, lors de révisions de loi dans le domaine des assurances sociales. Dans le contexte de l’encouragement, les organisateurs de manifestations et les producteurs devraient aussi être appelés à assumer leurs responsabilités en ce qui concerne la sécurité sociale des artistes avec qui ils travaillent.

Depuis des années, Suisseculture constate régulièrement que les autrices et les auteurs sont très fortement sous-représentés dans les organes de Pro Helvetia (Conseil de fondation, commissions spécialisées, experts et expertes). Nous demandons que les adaptations qui s’imposent d’urgence à cet égard soient apportées sans plus attendre.

Mis à part le secteur audiovisuel, on ne voit guère d’efforts faits pour intégrer la Suisse dans les projets de l’Union européenne. Ainsi, dans la plupart des disciplines, de nombreux artistes suisses restent exclus de nombreux festivals et concours européens, alors que d’autres nations qui ne font pas non plus partie de l’UE sont manifestement autorisées à y participer. Les organisations culturelles appellent le Conseil fédéral à remplir activement et à développer son mandat de négociation afin d’obtenir l’admission de la Suisse dans le programme culturel européen. Là où cela n’est pas possible, des mesures de remplacement s’imposent.

Suite à lire sur le site de Suisseculture : https://www.suisseculture.ch/index.php?id=23&L=1&tx_ttnews%5Byear%5D=2019&tx_ttnews%5Bmonth%5D=09&tx_ttnews%5Btt_news%5D=166&cHash=7ba60deed2a2bf70972a0551f578563e

Suisseculture

Suisseculture est l’organisation faîtière des associations de créateurs artistiques et de professionnels des médias et des sociétés de droits d’auteur de Suisse. En tant que telle, Suisseculture s’engage principalement pour la défense des intérêts nationaux des associations et organisations qui lui sont affiliées. Suisseculture a pour but de promouvoir les intérêts moraux, économiques et sociaux des créatrices et créateurs d’œuvres protégées par le droit d’auteur, ainsi que de leurs interprètes.



Catégories :Droits d'auteur et droits voisins, Infos générales, Politique publique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :