France : CENTRE NATIONAL DE LA MUSIQUE : DERNIÈRES TOUCHES ET FAUSSES NOTES (Libération)

Projet maintes fois reporté, le futur organisme de soutien à la création musicale ouvrira bientôt ses portes. Mais le choix de son directeur, intronisé ce lundi, fait grincer des dents.

La préfiguration du CNM avait été confiée à Catherine Ruggeri, inspectrice générale des affaires culturelles, dont le travail a été salué par toutes les parties mais qui n’aura pas, in fine, été nommée à la tête du centre dont elle a assuré la gestation. Ce qui a provoqué l’émoi d’une partie des acteurs, lesquels ont exprimé leurs doutes, voire leur défiance, quant à la bonne marche du projet. «Nous sommes à trois mois de son application et on ne sait rien des programmes, expliquait en octobre Olivier Darbois, de la CNV. Nous luttons pour que ceux existants soient reconduits, mais nous restons dans le flou artistique.»

En cause également, la personnalité du nouveau directeur. Formé à l’ENA et passé par le Conseil d’Etat, Jean-Philippe Thiellay a accompagné pendant cinq ans la mandature de Stéphane Lissner à l’Opéra de Paris, dont il était directeur général adjoint jusqu’à sa désignation au CNM. Son nom est aussi associé à un fiasco de nomination à l’Opéra de Lyon, survenu cet été. Thiellay avait été choisi par la commission ad hoc pour succéder à Serge Dorny quand une levée de boucliers à son encontre a conduit le maire, Gérard Collomb, à réinitier le processus et rouvrir les appels à candidatures. Sa nomination à la tête du CNM ressemble donc pour certains à un recasage de dernière minute.

D’autant que ce proche d’Edouard Philippe, qui l’avait nommé en 2016 administrateur du Volcan, scène nationale du Havre, féru de lyrique et auteur de nombreux ouvrages sur des compositeurs classiques, n’est pas un spécialiste des musiques actuelles, soit le gros du secteur. «Mais je suis un passionné de musique et je connais bien le spectacle vivant, répond Thiellay. Les producteurs savent ce que j’ai vécu à l’Opéra de Paris et que la billetterie y est en ordre de marche. Ça joue aussi.»

Suite de l’article de Libération : https://next.liberation.fr/musique/2019/12/01/centre-national-de-la-musique-dernieres-touches-et-fausses-notes_1766666



Catégories :Infos générales, Politique publique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :