Infos générales

Artistes en crise : trop, c’est trop !

Angèle, Jain, Amir, Vianney, Bigflo et Oli… au sommet de la gloire, la nouvelle génération arrive déjà à saturation. Une pause s’impose.

ARTICLE DE CINE TELE REVUE (Belgique)

Après M. Pokora… c’est à VianneyAmir et Bigflo et Oli de se retirer temporairement de la scène médiatique. Et tandis que Stromae opère un timide retour sous le feu des projecteurs, apparaissant reboosté dans le clip vidéo d’ « Arabesque », titre très musical que le jeune papa partage avec la formation britannique Coldplay, notre autre fierté nationale Angèle entend à son tour ralentir la cadence. « Après les prochaines dates de concert, je compte m’éclipser un petit moment« , nous confiait-elle récemment. « Pour le prochain album, je vais prendre mon temps : le temps de grandir, d’être dans un état d’esprit différent, de vivre de nouvelles expériences, voire même d’emprunter une autre direction artistique.« 

« On en a parlé un peu avec Angèle et Bigflo et Oli. On est d’accord pour dire qu’on travaille trop« , avance Jain. « Le problème, aujourd’hui, c’est qu’on pense que les artistes doivent être omniprésents pour exister. Les réseaux sociaux, je les ai toujours peu utilisés, mais je me mets la pression sur les chansons et les concerts, qui me font vivre plus que les disques.« 

Même constat du côté de Lomepal, qui va également faire un break. « Je veux tout couper, je veux fuir l’industrie, le système« , a déclaré le rappeur français, qui avoue avoir contacté une psy « pour ne pas péter les plombs« . « C’est même pas tant l’effort physique, c’est surtout la pression que je m’impose pour essayer de bien faire les choses, essayer d’avoir un contrôle. Que ce soit l’image ou la musique, il ne faut rien laisser au hasard. (…) J’ai besoin que tout soit exactement comme je veux, et ça prend beaucoup de temps, c’est stressant. »

« Le problème, c’est cette espèce de rythme, grisant et motivant, mais épuisant, qu’on a établi entre nous, les artistes de la nouvelle scène« , complètent Bigflo et Oli, prêts à lever le pied dès février 2020. « Les albums sont passés d’un tous les trois ans à un tous les ans. »» Et Florian, l’aîné des deux frères, de conclure : « C’est une fatigue mentale, autre que l’épuisement physique, ça ne s’arrête jamais. C’est un truc dont on parle entre artistes, mais c’est un peu tabou. On a une vie tellement à part et exceptionnelle qu’on n’ose pas en parler au public. Même certains amis ont du mal à comprendre. »

Article complet de Ciné Télé Revue (Belgique) : https://www.cinetelerevue.be/actus/artistes-au-bord-de-la-crise-de-nerfs?read=true#more

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s