Bye Bye Plastic : 1500 artistes souhaitent une industrie musicale plus verte (Technopol)

De l’écologie jusque dans les concerts ? C’est tout le principe du mouvement Bye Bye Plastic, lancé en 2019 par Vivie-Ann Bakos (Blond:ish) qui dénonce les désastres du plastique. Jusqu’à présent, 1500 artistes de musique électronique y ont adhéré (#PlasticFreeParty).

À l’heure des Fridays for Future et des autres protestations pour des politiques plus exigeantes en matière environnementale, la musique électronique sait une nouvelle fois revendiquer ses positions. Son nouveau combat ? Bannir le plastique à usage unique de ses concerts. Cette volonté s’était déjà exprimée lors du Sommet International de la Musique en mai 2019 et trouve tout son sens quand on connaît l’empreinte écologique considérable de l’industrie musicale.

Nombreux sont les artistes et DJ qui ont rejoint la mobilisation Bye Bye Plastic : Amelie Lens, ANNA, Ben Klock, DubfireFatboy Slim, Hot Since 82Jennifer CardiniKevin SaundersonPeggy GouSven Väth et bien d’autres. Des agences comme Drumcode et plusieurs clubs sont également de la partie. L’objectif est de réunir la scène électronique autour d’une cause commune et d’évoluer vers des alternatives au plastique. Pour les 1500 participants, il s’agit d’adopter un éco-ride, téléchargeable sur le site web de Bye Bye Plastic, qui précise leur refus de plastique à usage unique dans leurs concerts, loge comprise. Supprimer le plastique des loges des DJ et artistes (#PlasticFreeDjBooth) est ainsi la première initiative lancée par le mouvement Bye Bye Plastic.

Vivie Ann-Bakos a compris que la musique électronique pouvait être au service de la cause environnementale, comme elle l’a expliqué à Resident Advisor : « L’ingrédient secret, ou le superpouvoir, qu’il faut ajouter à ce mélange est la musique. C’est la colle la plus forte et le connecteur humain le plus fort. On ne peut pas l’oublier, alors utilisons-le sans fin pour de bon. ». L’artiste se donne comme objectif l’élimination du plastique à usage unique dans l’industrie de la musique électronique d’ici à 2025.

L’initiative Bye Bye Plastic rejoint la vague ecofriendly vers laquelle tend la culture électronique mais aussi des acteurs de l’industrie musicale en général. La tendance est au changement, en particulier concernant les problématiques du plastique. On peut citer les festivals We Love Green, DGTL Amsterdam et Glastonbury mais aussi le groupe Coldplay qui a annulé sa tournée pour des considérations environnementales. La nuit berlinoise et les autorités allemandes font aussi alliance afin d’introduire la conscience écologique dans les clubs, témoignant ainsi d’une mobilisation globale de l’industrie électronique pour une planète plus propre.

Article de Technopol : http://www.technopol.net/news/bye-bye-plastic-1500-artistes-souhaitent-une-industrie-musicale-plus-verte/



Catégories :Developpement durable, Infos générales

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :