France : La première feuille de route du Centre National de la Musique

La mise en orbite du Centre National de la Musique est effective depuis le 1er janvier. L’ensemble des missions et l’organisation principale du nouvel établissement ont été figées dans le décret statutaire publié fin décembre. Les priorités durant les mois à venir ont été définies le 8 janvier lors du 1er Conseil d’Administration. La première feuille de route pour la nouvelle maison-mère du secteur de la musique est établie.

Continuité, construction, réflexion et développement sont les grands axes de la stratégie du Centre National de la Musique pour sa première année. Les principales missions du CNM consistent en la mise en place de services d’information, d’accompagnement ou encore de promotion, en l’attribution d’aides financières, en la collecte d’informations et de données pour l’observation et la régulation, ainsi qu’en la diffusion d’indicateurs sur l’économie du secteur. « L’idée est de construire une politique publique pour la musique dans toute sa diversité » déclarait Jean-Philippe Thiellay, Président du CNM, à France Culture le 1er janvier.

Une construction associée à une continuité pour préserver l’équilibre du secteur et en particulier des dispositifs d’aides. Les commissions d’aides du Centre National de la chanson, des variétés et du jazz (CNV) ont été reconduites lors du premier Conseil d’Administration le 8 janvier. La construction du nouvel établissement s’accélèrera en milieu d’année avec les arrivées respectives du Fonds pour la Création Musicale (FCM), du Bureau Export, de l’IRMA et du CALIF (disquaires indépendants). Ces dernières interviendront après les assemblées générales de juin. D’ici-là, les dirigeants des organismes de gestion collective attendent des garanties sur la ventilation des budgets qu’ils attribuent au FCM et au Bureau Export, et qui reviennent indirectement à leurs adhérents.

Les choix du Conseil d’Administration en matière de financement et notamment sur l’enveloppe de 7,5 millions d’euros attribuée par le Gouvernement sont attendus dans le même temps. D’autant que cette enveloppe est amenée à croître jusqu’en 2020 pour atteindre 20 millions d’euros d’ici 2022. Une augmentation conditionnée à la production de résultats probants pour en justifier l’attribution puis la progression.

Source : Culturebiz : https://culturebiz.fr/la-premiere-feuille-de-route-du-centre-national-de-la-musique/

Le conseil d’administration du CNM : https://www.irma.asso.fr/Publication-du-decret-relatif-au

Complément : Jean-Philippe Thiellay donne la cadence du Centre national de musique : https://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/jean-philippe-thiellay-donnera-la-cadence-du-centre-national-de-musique-1163055



Catégories :Infos générales, Politique publique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :