Infos générales

Marché suisse de la musique en 2019 : Croissance la plus forte en vingt ans, dominée par le streaming

En 2019, le marché suisse de la musique enregistrée a généré 183,5 millions de francs suisses de revenus, soit 7,5% de plus que l’année précédente. La reprise du marché de la musique, entamée en 2016, semble ainsi se poursuivre. Une croissance portée par le segment de l’écoute en streaming, alors que le téléchargement et les supports physiques de musique enregistrée, tels que les CD et les disques vinyles, continuent de reculer. Il s’agit là de la plus forte croissance depuis 1999.

Marché du numérique: dominé par le streaming, baisse du téléchargement

Les revenus issus du streaming audio et vidéo ont fortement augmenté (+26% pour atteindre CHF 124.3 millions) et représentent ainsi 68% du marché total. En revanche, la baisse du télé- chargement se confirme (-22% pour atteindre CHF 24.3 millions), celui-ci ne représente plus que 13% du marché de la musique enregistrée. En tout, le secteur du numérique a enregistré une croissance de 14% par rapport à l’année précédente pour atteindre CHF 149 millions, soit 81% des ventes globales. Ainsi, le streaming génère aujourd’hui presque deux fois plus de revenus que le segment du téléchargement lors de son année record, 2012.

Supports physiques de musique enregistrée : la renaissance du vinyle semble s’estomper

Les ventes de CD et autres supports physiques on continué de baisser en 2019 (-14% pour at- teindre CHF 34.4 millions) et ne représentent plus que 19% du marché total. Ce recul était atten- du et correspond à la tendance générale que l’on observe depuis plusieurs années.
Quant à la renaissance des disques vinyles depuis plusieurs années, elle aussi semble ralentir. En 2019, leurs ventes ont stagné à environ CHF 4 millions, soit 2% du marché global.

Malgré l’optimisme, le secteur reste difficile pour les créateurs de musique suisses

À ce propos, Ivo Sacchi, président d’IFPI Suisse et directeur général d’Universal Music Swit- zerland, a déclaré: «En 2019, le marché suisse de la musique a enregistré sa quatrième année de croissance consécutive et la plus forte croissance depuis 1999. On pourrait alléguer qu’à l’époque, les ventes étaient deux fois plus élevées qu’aujourd’hui et que s’en sont suivies quinze années de recul. Mais ces temps difficiles semblent bel et bien derrière nous et nous pouvons envisager l’avenir avec optimisme. Le potentiel de l’offre musicale numérique est loin d’être épuisé».

Lorenz Haas, directeur général d’IFPI Suisse, souligne les enjeux économiques du modèle de streaming pour les labels et professionnels de la musique suisses: « Grâce aux nouveaux modèles d’abonnement, il est plus simple que jamais pour les amateurs de musique d’accéder à l’ensemble du répertoire mondial, ce qui accroît la concurrence. À cela, il faut ajouter que certains fournis- seurs de streaming n’intègrent presque aucune musique suisse à leurs playlists, ce qui a une forte influence sur la consommation de musique. Par conséquent, de nombreux artistes suisses ont du mal à maintenir leurs parts de marché sur un marché du streaming en pleine expansion ».

Source : IFPI Suisse info@ifpi.ch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s