Infos générales

Les artistes européens en tournée auront besoin de visas pour se produire au Royaume-Uni à partir de 2021

Le ministère de l’intérieur verse de l’eau glacée sur les espoirs des artistes de conserver la libre circulation entre le Royaume-Uni et l’UE.

Le ministère a annoncé mardi que les artistes et les sportifs de l’UE seraient soumis aux mêmes règles que celles qui s’appliquent actuellement à leurs pairs non européens, une fois que la transition Brexit aura pris fin en décembre.

À l’heure actuelle, les artistes et leurs équipes peuvent voyager librement de l’UE vers le Royaume-Uni et inversement sans avoir à demander de permis de travail ou de visa. Mais une fois la libre circulation terminée, les artistes de l’UE et des pays tiers auront besoin d’un visa de niveau 5 pour se produire au Royaume-Uni, participer à des concours ou à des auditions, prendre part à des activités promotionnelles, assister à des ateliers, donner des conférences sur leur travail et prendre part à des événements culturels ou à des festivals.

Avec cette annonce, brièvement mentionnée dans un document d’orientation, le ministère de l’intérieur a mis un frein aux espoirs de l’industrie britannique du spectacle de parvenir à des accords réciproques entre le Royaume-Uni et l’UE qui ressemblent le plus possible à la liberté de circulation, permettant aux artistes de continuer à se déplacer avec leurs instruments et leurs marchandises sans avoir à faire face à des formalités ou à des coûts supplémentaires. Les groupes de l’industrie de la musique au Royaume-Uni avaient demandé un visa de travail de deux ans pour permettre aux artistes de voyager librement dans l’UE et au Royaume-Uni pour y travailler.

La décision révèle également des divergences d’opinion au sein du gouvernement, après que le ministre de la culture Nigel Adams ait déclaré le mois dernier, dans une interview accordée à la Music Week, qu’il était « absolument essentiel » de protéger la libre circulation des artistes après 2020.

Deborah Annetts, directrice générale de l’Incorporated Society of Musicians, a déclaré qu’elle était « profondément déçue » que la libre circulation des musiciens et autres artistes de l’UE ait été exclue.

« Nous demandons au gouvernement britannique de reconsidérer notre demande pour un visa de deux ans à entrées multiples », a-t-elle déclaré. « Tout futur système d’immigration n’existe pas de manière isolée et a d’énormes implications pour la négociation d’accords commerciaux et d’arrangements réciproques entre l’UE et les États-Unis. Il est vital que tout système d’immigration soutienne les musiciens qui devront tourner dans l’UE après Brexit ».

La sous-commission des affaires intérieures de la Chambre des Lords a averti en 2018 qu’à moins que des accords réciproques efficaces puissent être conclus entre le Royaume-Uni et l’UE, le Royaume-Uni pourrait connaître une baisse du nombre de travailleurs qualifiés du secteur culturel entrant dans le pays en provenance de l’UE.

Elle a ajouté qu' »une telle évolution se ferait au détriment du secteur culturel britannique et représenterait une perte importante pour les publics qui aiment voir des talents de toute l’Europe se produire au Royaume-Uni ».

Source en anglais sur le site Politico.eu : https://www.politico.eu/article/eu-touring-artists-will-need-visas-to-perform-in-the-uk-from-2021/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s