Infos générales

U.K. : Les travailleurs indépendants de nos industries créatives sont confrontés à une catastrophe financière

Pour les cinq millions de travailleurs indépendants et de freelances du Royaume-Uni qui, dans de nombreux cas, ont vu leur agenda se vider presque du jour au lendemain, avec un travail garanti et des projets passionnants en cours de réalisation, le gouvernement a proposé 95 livres d’indemnités légales par semaine.

« Si le gouvernement pense que 95 livres d’indemnités légales de maladie par semaine suffiront aux travailleurs indépendants et aux freelances pour payer leurs factures et garder de la nourriture sur la table, alors je ne sais pas sur quelle planète ils vivent « . Des groupes tels que l’IPSE (Association of Independent Professionals and the Self Employed) et la Creative Industries Federation, ainsi que le syndicat GMB ont demandé au gouvernement de soutenir correctement les indépendants et les travailleurs indépendants pendant la crise.

Au début de ce mois, j’ai (un député) lancé un appel pour obtenir des preuves de la manière dont les indépendants et les travailleurs indépendants des secteurs créatifs et culturels ont été touchés par la pandémie. J’ai été choqué par la réponse. Des milliers et des milliers de réponses, toutes avec la même histoire : travail dans l’agenda pour les mois à venir, annulé du jour au lendemain sans compensation ni minimisation de l’impact.

Tant de travailleurs des industries créatives sont aujourd’hui confrontés à un avenir incertain, à l’absence de domicile fixe et à l’endettement. Ils doivent choisir entre payer leurs impôts ou payer le propriétaire. Mettre leur maison sur le marché ou retourner vivre chez leurs parents. En retirant leurs enfants de la garderie qu’ils aiment, en recalibrant la dynamique familiale où une personne doit désormais assumer le rôle de parent au foyer.

La semaine prochaine, le Chancelier doit envisager l’introduction d’un revenu minimum temporaire pour les freelances et les travailleurs indépendants, annuler le paiement des acomptes à des fins fiscales et réaffecter le budget réservé au Festival de Grande-Bretagne 2022 à un fonds de secours ciblé.

Article plus complet (en anglais) de PoliticHome : https://bit.ly/2QDq2u0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s