COVID-19

Vu du Canada : Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft : où êtes-vous ? Face à la crise, les géants du Web semblent pour l’instant peu enclins à contribuer à la hauteur de leurs moyens.

Le monde traverse l’une des pires crises sanitaires de son histoire, une catastrophe qui pourrait entraîner la mort de plus de 240 000 personnes aux États-Unis. À ce drame humain s’ajoute une crise économique majeure : l’indice boursier Dow Jones a perdu près de 30 % de sa valeur en quelques semaines et les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-emploi ont enregistré un nouveau record chez notre voisin du Sud, avec 6,6 millions de nouvelles demandes rien que pour la semaine passée. Certains économistes redoutent même un taux de chômage avoisinant les 30 % dans les mois à venir…

Dans ce contexte, nombreuses sont les entreprises qui se mobilisent pour prêter main-forte à l’action des gouvernements. D’autres demeurent pour l’instant étonnamment discrètes : les Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, ces fameux GAFAM.

Depuis le début de la pandémie, les GAFAM ont consacré près de 550 millions de dollars à la cause. Une somme importante, mais c’est comme si un Canadien possédant 100 000 dollars d’actifs donnait… 60 dollars !

Les sommes distribuées par les géants du Web depuis le début de la crise ne représentent en effet que 0,06 % de la richesse cumulée de ces multinationales, de leur fondateur et de leur fondation, selon les données recueillies par TaxCOOP, une conférence internationale d’initiatives québécoises sur la concurrence fiscale, dont la première édition s’est tenue en 2015. « La réponse des GAFAM n’est pas à la hauteur de la crise ni à la hauteur de leur capacité à contribuer », déplore Brigitte Alepin, professeure en fiscalité de l’Université du Québec en Outaouais et cofondatrice de TaxCOOP.

Google, par exemple, a contribué à 0,02 % de sa richesse, soit un peu moins de 60 millions de dollars, alors que sa richesse s’établit à 201 000 millions. Facebook a donné 180 millions (0,10 %) alors que l’actif net de la société, selon ses plus récents états financiers, s’élève à 100 000 millions de dollars.

« Qu’une société comme Facebook, dont la richesse est évaluée à 100 000 millions de dollars — je ne parle pas de capitalisation boursière, mais bien de ce qu’elle a dans ses coffres —, n’ait rien d’autre à donner que des crédits qui lui coûtent presque rien… c’est dur à accepter. » Quand Google annonce des crédits de 630 millions de dollars, ça ne lui coûte pas 630 millions de dollars, précise-t-elle. « On ne peut même pas parler d’un manque à gagner, étant donné que ces crédits d’impôt sont destinés à des PME qui, sans ce crédit, n’auraient pas acheté de publicité. »

Ces entreprises vont pourtant profiter de la crise, qui leur servira à installer durablement dans les routines individuelles ou collectives tout un tas de solutions technologiques.

« Si les multinationales étaient imposées comme toutes les autres sociétés au Canada, à hauteur d’environ 25 % de leurs revenus, si elles payaient leur juste part d’impôt, elles n’auraient pas besoin de contribuer lors de situations exceptionnelles », poursuit Brigitte Alepin.

Quant à savoir quel devrait être le montant jugé acceptable à demander à ces entreprises, la fiscaliste rappelle qu’au Canada, une fondation doit donner chaque année au moins 3,5 % de la valeur de ses immobilisations à des oeuvres caritatives… « Cela me paraît être raisonnable. »

À noter que 3,5 %, c’est près de 60 fois plus que les 0,06 % donnés à ce jour par l’ensemble des géants du numérique.

Plus de détails dans l’article de l’ACTUALITE (Québec) : https://lactualite.com/lactualite-affaires/google-apple-facebook-amazon-microsoft-ou-etes-vous/?utm_campaign=daily&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_content=article1_button&utm_term=Google%252C%2BApple%252C%2BFacebook%252C%2BAmazon%252C%2BMicrosoftA0%253A%2BoB9%2BAAtes-vousA0%253F

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s