Infos générales

WARNER INVESTIT DANS LE DISTRIBUTEUR DE MUSIQUE AFRICAIN AFRICORI, LANÇANT UN PARTENARIAT MONDIAL AVEC ADA

Warner Music Group investit une somme non divulguée dans Africori, une société de distribution de musique numérique, de gestion des droits musicaux et de développement des artistes qui se dit « la maison de la musique africaine ».

Africori est la plus grande société de distribution de musique numérique en Afrique subsaharienne, et a travaillé avec des maisons de disques majeures et indépendantes.

Avec des bureaux à Johannesburg, Londres et Lagos, la société a travaillé avec plus de 6 500 artistes et 700 labels, et revendique la première place sur le marché dans un certain nombre de pays africains.

Le nouvel accord donne à la division ADA de Warner Music l’accès à ce qu’elle appelle « le plus grand catalogue et réseau A&R d’Afrique » chez Africori, tout en permettant à WMG d’établir une présence sur de nombreux marchés africains pour la première fois.

ADA déclare qu’elle travaillera en étroite collaboration avec Africori pour distribuer et promouvoir ses artistes au niveau international par le biais du réseau mondial de Warner Music.

Elle soutiendra les activités de distribution d’Africori sur son catalogue existant – y compris la musique d’artistes tels que Elzo Jamdong, Jux, Master KG, Nabila, Nyashinski, Pappy Kojo, Sean Tizzle, Sho Madjozi (en photo), $pacely et Yung L – et disposera d’une première option sur les licences internationales pour toutes les nouvelles signatures.

Alfonso Perez Soto, vice-président exécutif, Europe de l’Est, Moyen-Orient et Afrique, Warner Music, a déclaré : « Je suis ravi que nous collaborions avec Africori – et Yoel Kenan en particulier – car ils ont été des pionniers, luttant pour les intérêts des artistes et de l’industrie musicale en Afrique. Nous pouvons exploiter la puissance de notre réseau mondial pour faire connaître leur grande musique africaine à un public véritablement mondial ».

« Le marché de la musique en Afrique commence à prendre de l’ampleur et cet accord signifie que nous sommes bien placés pour soutenir nos artistes à mesure que de nouvelles opportunités s’ouvrent.

« Il y a tellement d’élan et de musique incroyable qui sortent d’Afrique en ce moment. Ce n’est pas une question de si, mais de quand nous aurons une nouvelle superstar mondiale de la région. Nous sommes donc impatients de nous mettre au travail pour soutenir certains des plus brillants artistes africains sur la scène mondiale ».

L’année dernière, le Warner Music Group a annoncé un partenariat mondial avec la maison de disques nigériane Chocolate City.

Et en mars 2019, Warner Music Group a signé un accord de licence avec Boomplay, le service chinois de streaming et de téléchargement qui couvre plusieurs régions d’Afrique.

Depuis, Boomplay a conclu des accords similaires avec Sony Music et Merlin, qui viennent s’ajouter à un accord existant avec Universal Music Group.

Source MBW en anglais : https://www.musicbusinessworldwide.com/warner-invests-in-africa-based-music-distributor-africori-launching-global-partnership-with-ada/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s