COVID-19

Espagne : LES RÉDUCTIONS DE CAPACITÉ NE SONT PAS VIABLES, SELON L’INDUSTRIE DU SPECTACLE ESPAGNOLE

Des représentants de l’industrie espagnole du spectacle vivant ont déclaré qu’imposer une réduction de la capacité des salles après leur réouverture serait «insoutenable».

Un collectif d’associations, dont l’association des promoteurs espagnols ( Asociación de Promotores Musicales – APM), l’association nationale des salles de musique live ( Asociación Estatal de Salas de Música en Directo – Acces) et la fédération des associations de compagnies des arts du spectacle ( Federación Estatal de Asociaciones de Empresas de Teatro y Danza – Faeteda) ont signé un manifeste demandant un «dialogue urgent» avec l’État pour planifier les mesures nécessaires à la réouverture des activités culturelles.

Les organisations se réfèrent aux mesures mises en place avant que le gouvernement espagnol ne déclare l’état d’urgence le 14 mars, qui ont limité les événements à 1 000 personnes et moins et réduit les salles au tiers de leur pleine capacité.

Toute réduction de la capacité «rendrait automatiquement les spectacles non durables et les stigmatiser», ont déclaré les représentants des sites.

« La capacité moyenne des sites espagnols est de 150 à 200 personnes », a expliqué à InfoLibre Carmen Zapata, directrice de l’association des sites catalans ( Asociación de Salas de Conciertos de Cataluña – Assac ) . « Avec ces ventes de billets, comment vont-ils payer pour le travail des musiciens, des techniciens et du personnel de la salle? »

Le collectif propose d’explorer d’éventuelles mesures sanitaires et hygiéniques qui «garantiraient la sécurité du personnel et du public, en comptant sur la coopération des autorités sanitaires et de l’Etat».

Ces mesures temporaires comprennent l’utilisation de masques et de gants, un équipement technique de nettoyage en profondeur, la prise de températures à l’entrée et le paiement obligatoire par carte.

Le secteur des événements en direct demande également le lancement d’une campagne de communication pour «regagner la confiance des consommateurs dans les événements culturels, dissiper la peur et permettre à l’activité économique de ce secteur important de reprendre».

Plus tôt cette semaine , la conseillère madrilène de la culture, du tourisme et du sport, Andrea Levy, a demandé au ministre espagnol de la Culture José Manuel Rodríguez Uribes de réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les billets pour des événements en direct de 10% à 4%.

« Cela semble être une mesure très raisonnable qui serait sans aucun doute un grand coup de pouce pour le secteur […] qui nous aide tous à traverser cette terrible pandémie », a déclaré Levy.

Source : IQ Magazine (en anglais) : https://www.iq-mag.net/2020/04/capacity-reductions-unviable-say-spanish-venues/#.XqM9XpMzY_V

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s