Infos générales

Analyse financière : 5 façons dont le chiffre d’affaires d’Universal Music Group est affecté par une pandémie

Analyse de Pim Keulen dans in Seeking Alapha : https://bit.ly/3bQRqgC information suggérée par Emmanuel Legrand.

  • Les entreprises de musique en général sont durement touchées par les restrictions COVID-19.
  • Universal Music a enregistré un fort T1-2020 malgré ces restrictions.
  • La croissance des revenus d’Universal Music sera cependant affectée dans un avenir proche.

Cet article identifie 5 sources de revenus affectées par la pandémie.

La semaine dernière, Vivendi ( OTCPK: VIVEF , OTCPK: VIVHY ), propriétaire majoritaire d’Universal Music Group (ci-après dénommé UMG) , a PUBLIÉ ses résultats du premier trimestre et tient son assemblée annuelle des actionnaires. Tous deux sont intervenus après que les investisseurs ont accueilli favorablement la nouvelle selon laquelle Tencent ( OTCPK: TCEHY ) a finalisé l’ acquisition d’une participation de 10% dans l’actif le plus précieux de l’entreprise: UMG. L’accord valorise UMG à 33 milliards de dollars, tandis que la valeur marchande totale de Vivendi n’est que de 25 milliards de dollars sur la base de la clôture de vendredi.

Tencent et ses partenaires ont jusqu’au 15 janvier de l’année prochaine pour décider d’acheter une participation supplémentaire de 10% dans UMG au même prix de 33 milliards de dollars convenu l’an dernier. La mise à jour du premier trimestre de Vivendi indique également que la société a engagé des banques d’investissement pour rechercher d’autres actionnaires minoritaires et qu’un premier appel public à l’épargne est prévu pour janvier 2023 au plus tard. Trois événements majeurs qui pourraient faire évoluer le cours de l’action de Vivendi dans les mois et les années à venir. Cela peut être à la hausse ou à la baisse, selon la capacité de Vivendi à conclure des accords pour UMG à la même (ou meilleure) évaluation par rapport à l’accord de Tencent. Naturellement, le résultat de n’est pas certain. Par exemple, Warner Music Group ( WMGC ) aurait suspendre temporairement leur introduction en bourse en raison d’une demande inférieure aux attentes suite à la volatilité du marché en février.

En fin de compte, cela dépendra de la capacité d’UMG à augmenter ses revenus et ses bénéfices à un rythme comparable (ou meilleur) comme l’entreprise l’a fait au cours des dernières années. Le niveau d’incertitude quant à cette capacité peut être remis en question après l’éclosion du virus COVID-19. Par conséquent, cet article examinera de plus près les revenus d’UMG et fournira aux investisseurs un aperçu de la façon dont ses revenus pourraient être affectés par l’épidémie de COVID-19. Certains sont évidents, certains ont besoin d’une compréhension plus approfondie de l’industrie musicale.

Rapport sur les gains

L’année dernière , UMG a déclaré un chiffre d’affaires de 7,8 milliards de dollars, en hausse de + 18,9% par rapport à 2018. L’EBITA a augmenté de + 24,6% pour atteindre un total de 1,2 milliard de dollars par rapport à 2018. En regardant les résultats du premier trimestre de cette année, UMG a certainement poursuivi la tendance haussière. Vivendi n’a pas communiqué d’informations EBITA pour UMG, mais le chiffre d’affaires a augmenté de + 17,8% (ou + 12,7% à taux de change constant) par rapport au premier trimestre 2019. Le tableau ci-dessous présente la répartition du chiffre d’affaires en euros pour le premier trimestre.

Source: vivendi.com

Sans le virus COVID-19 et les restrictions de verrouillage liées à une pandémie mondiale, les performances d’UMG pourraient être considérées à peu près conformes aux attentes. Cependant, le secteur du divertissement et de la musique a dû faire face à l’impact des commandes de séjour à domicile et d’autres restrictions suite à l’épidémie de COVID-19. Bien que les restrictions de verrouillage n’aient été annoncées que vers la fin du trimestre, cela pourrait être une surprise pour les résultats d’UMG qui ont été peu affectés.

Voici ce que Vivendi en a dit:

«Le chiffre d’affaires de Vivendi au premier trimestre 2020 a été peu affecté par les conséquences de la pandémie COVID-19, dont l’impact a varié selon les métiers du Groupe et les zones géographiques dans lesquelles il opère. Une baisse du chiffre d’affaires a été enregistrée pour certaines activités en mars, notamment par Havas Group, Editis et Vivendi Village, correspondant aux premiers effets de la crise COVID-19. « 

Suite des détails de l’article : https://bit.ly/3bQRqgC. : points développés :

Ventes physiques et marchandises, Licences de synchronisation, Droits d’édition, Droits voisins, Paiements retardés, Revenus du streaming,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s