COVID-19

LES FESTIVALS DE NORVÈGE ANNULÉS, MAIS LES PETITS ÉVÉNEMENTS REVIENNENT

Alors que les festivals de l’Øya et du Bergenfest sont reportés d’un an, des événements pouvant accueillir jusqu’à 50 personnes seront de retour cette semaine – avec des concerts de 200 personnes probablement autorisés à partir de la mi-juin.

Les concerts de 200 personnes maximum seront probablement à nouveau autorisés en Norvège à partir du vendredi 15 juin, alors que le secteur de la musique live du pays entame son lent retour à la normale.

Les premiers événements en direct seront de retour cette semaine, avec des spectacles pouvant accueillir jusqu’à 50 personnes à partir de ce jeudi (7 mai), à condition de respecter une distance d’un mètre (3’3″) entre les participants. À partir du 15 juin, le gouvernement envisagera également d’autoriser des spectacles pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes si les taux d’infection sont maintenus sous contrôle, a déclaré la semaine dernière le ministre de la santé, Bent Høie.

Le calendrier concret pour la levée des restrictions sur les concerts – qui fait suite à une annonce similaire, très médiatisée, des autorités espagnoles, selon laquelle des événements de 30 personnes (dans des salles de plus de 90 places) pourraient revenir à partir du 11 mai – accueilli provisoirement par l’association des promoteurs NKA, arrive néanmoins trop tard pour les grands événements en direct en Norvège, les festivals de musique les plus importants et les plus connus du pays ayant finalement été annulés la semaine dernière.

Le Bergenfest (prévu du 10 au 13 juin) et le Tons of Rock (25 au 27 juin), tous deux appartenant à Live Nation, ainsi que le festival d’Øya, qui fait partie de l’écurie Superstruct, n’auront plus lieu en 2020, après que le gouvernement norvégien ait prolongé son interdiction des grands événements en direct jusqu’au 1er septembre.

« S’il est positif qu’il y ait maintenant des signes clairs que la société peut être progressivement rouverte, en même temps, il faudra beaucoup de temps avant que nous puissions être ensemble comme d’habitude », commente le chef de l’Association norvégienne de musique vivante (NKA), Tone Østerdal. « Notre industrie a été l’une des premières à être fermée, et sera très probablement l’une des dernières à s’ouvrir complètement. En attendant, l’objectif doit être de maintenir à flot les organisateurs de concerts et le reste des acteurs de l’industrie musicale.

Suite de l’article en anglais de IQ Magazine : https://www.iq-mag.net/2020/05/norway-festivals-cancelled-200-cap-events-return/#.XrBZShMzau4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s