Afrique

Afrique (mais pas que) – impact sur le spectacle : de nombreuses compagnies aériennes africaines condamnées à disparaître

Avec la crise du coronavirus, tous les pays africains se sont barricadés. La totalité des compagnies aériennes sur le continent ont été clouées au sol. La plupart d’entre elles risquent désormais tout simplement de cesser leur activité.

Aucune compagnie aérienne n’a été épargnée, y compris les plus anciennes. La plupart était déjà en sursis, avant l’arrivée du coronavirus qui a cloué au sol leurs avions. C’est le cas de la South African Airways, devenue un gouffre financier. Le Covid-19 a sonné le glas de cette compagnie qui a fait la fierté de l’Afrique du Sud pendant des décennies. Lourdement endettée, elle va bientôt disparaître pour laisser la place à une nouvelle compagnie totalement restructurée. Il était devenu impossible de redresser cette compagnie qui accuse plus d’un milliard de dollars de pertes, sur les six dernières années.

Avec la crise sanitaire liée au Covid-19, tous les pays africains ont fermé leurs aéroports. Les compagnies aériennes ont immobilisé leurs avions au sol. A l’exception de quelques vols d’avions-cargos, toutes les liaisons régionales et internationales ont été annulées. Du jamais vu. Sans le moindre revenu, certaines sont tout simplement condamnées à disparaître, redoute l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA).

Même la première compagnie aérienne d’Afrique, Ethiopian Airlines lutte péniblement pour sa survie. Fleuron de l’économie éthiopienne, elle a déjà perdu plus de 550 millions de dollards depuis le mois de janvier. 

Au Cameroun, la compagnie privée Camair-Co a déjà mis au chômage technique la majorité de son personnel. Elle compte désormais sur un soutien de l’Etat. C’est le cas aussi d’Air Algérie

Classée il y a quelques mois parmi les cinq premières compagnies aériennes du continent, Royal Air Maroc a vu cloué au sol plus d’un tiers de sa flotte. Elle a d’ores et déjà engagé un plan d’austérité pour limiter les dégâts sur sa trésorerie. 60% du trafic de la compagnie depuis Casablanca se faisait en direction des pays d’Afrique au sud du Sahara, qui ont tous verrouillé leurs frontières aériennes.

Les compagnies Kenya Airways, Air Mauritius, RwandAir ou encore Air Senegal sont logées à la même enseigne.

Suite de l’article de France Info TV : https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/kenya/coronavirus-de-nombreuses-compagnies-aeriennes-africaines-condamnees-a-disparaitre_3951181.html?fbclid=IwAR0mh3GhWMKP0hVMoy37OwWzEEi7oTo_sW_0Gw1GezgO2e-D9W7fH8G2ITM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s