Infos générales

Réflexion : Il est temps pour l’Union européenne d’intégrer la culture dans sa politique sociale (KEA)

L’art et la culture, les travailleurs culturels et les institutions jouent un rôle clé dans l’effort pour atteindre les objectifs de cohésion sociale. Les activités culturelles sont des moyens essentiels pour promouvoir les valeurs démocratiques telles que la tolérance, la non-discrimination, la solidarité, la liberté d’expression et le respect de la dignité humaine. Ils offrent un moyen puissant de responsabiliser les gens: les pratiques artistiques et les activités culturelles contribuent à restaurer la confiance des individus dont la vie a été brisée. La participation culturelle permet des expériences sociales partagées. Il permet à différentes communautés de contribuer aux interactions sociales. À une époque où les populations se déplacent pour une raison quelconque, il s’agit également de stimuler le dialogue interculturel et la participation, conduisant finalement à une société plus cohésive et pacifique. Dans l’environnement social actuel en rapide évolution,

Cet article propose une brève cartographie et une analyse critique de la situation juridique et politique, en passant en revue les compétences et les initiatives européennes dans le domaine social liées à la culture. Il identifie les lacunes actuelles et propose des recommandations politiques aux villes souhaitant garantir qu’à l’avenir, la politique sociale de l’UE servira à favoriser l’inclusion sociale en faisant un meilleur usage des ressources culturelles.

La politique culturelle consiste à s’assurer que les arts et les sciences humaines sont pleinement engagés dans la formation de l’avenir de la ville et de ses citoyens, en mobilisant l’empathie, l’imagination et la beauté pour soutenir un mode de vie durable et qualitatif. Tout dépend de la façon dont les politiques culturelles sont ouvertes et inclusives ainsi que de la mesure dans laquelle ces politiques sont intégrées dans les politiques sociales. Malheureusement, la politique sociale de l’UE ne prend actuellement pas en compte la dimension culturelle de l’inclusion sociale.

Cependant, comme le montre Eurostat Eurostat – Culture Statistics 2019 Edition ), il reste beaucoup à faire pour garantir que les activités culturelles contribuent à l’inclusion sociale.

  • Il existe des corrélations directes entre la participation culturelle et le revenu, 82,5% de la population de l’UE-28 (âgée de 16 ans ou plus) dans la tranche de revenu la plus élevée participant à des activités culturelles, contre 43,6% dans la tranche de revenu la plus faible. Les raisons financières étaient la deuxième raison la plus fréquemment citée pour ne pas participer à des activités culturelles.
  • La participation culturelle est directement liée au niveau de scolarité; 86,2% de la population adulte de l’UE-28 (âgée de 16 ans ou plus) ayant un niveau d’éducation supérieur déclarant avoir participé à une activité culturelle au cours des 12 derniers mois, contre 42,4% des personnes n’ayant pas plus niveau d’études secondaire.
Infographie mettant en évidence la relation entre la participation culturelle et le revenu dans la population adulte de l'UE-28
Infographies mettant en évidence la relation entre la participation culturelle et le niveau d'éducation dans la population adulte de l'UE-28

Recommandations de KEA pour que la politique sociale travaille avec la culture

  1. Meilleure connaissance
  • Élargir et collecter des données qualitatives sur la participation culturelle au niveau de l’UE.
  • Combler l’écart en termes de reconnaissance et de mesure des dimensions culturelles de l’inclusion sociale ainsi que de la relation entre la participation culturelle et l’inclusion sociale. Les indicateurs de l’UE utilisés pour mesurer «l’inclusion sociale» devraient être améliorés afin de saisir les dimensions culturelles de l’inclusion sociale.
  • Documenter les politiques des États membres et des villes sur l’intégration de la politique culturelle dans les objectifs de la politique sociale et permettre des pratiques intersectorielles entre les services culturels et sociaux.
  • Recherche de la Commission documentant l’impact social de l’investissement culturel et les bonnes pratiques dans les services culturels traitant de l’inclusion sociale.
  1. Meilleure réglementation
  • Revoir le socle européen des droits sociaux et la politique sociale de l’UE pour intégrer la dimension culturelle de l’inclusion sociale. Cela faciliterait le financement futur de projets axés sur la culture pour l’inclusion sociale (FSE +, Horizon Europe, programme Invest EU).
  • Étendre les travaux du partenariat urbain sur le socle européen des droits sociaux et de l’agenda urbain (2016) (les actions ayant jusqu’à présent été limitées au contexte spécifique du partenariat urbain pour l’emploi et les compétences) à la question de l’inclusion sociale.
  • Exiger des programmes de politique sociale de l’UE qu’ils complètent le programme Europe créative en vue de permettre aux villes de mettre en œuvre l’inclusion axée sur la culture conformément au plan de travail Culture (2019-2022) (2018) pour surmonter les cloisonnements
  • Influencer la structure de gouvernance de l’agenda urbain et de l’initiative urbaine européenne pour garantir la prise en compte de la culture dans la définition des objectifs de politique sociale et de financement. Proposer la mise en place d’un dialogue structuré avec le comité de pilotage et de surveillance.
  1. Meilleur financement
  • Mise en place d’un programme pilote avec le soutien du Parlement européen consacré à la culture pour l’inclusion sociale conformément à la résolution du Parlement européen de 2015 sur la dimension urbaine des politiques de l’UE.
  • Financement réservé à la culture et à l’inclusion sociale dans tous les programmes de financement pertinents (notamment ESF +, FEDER, Invest EU). Rendre le financement accessible aux villes en partenariat avec les acteurs culturels et sociaux (services culturels, entrepreneurs culturels, organisations à but non lucratif).

Suite et compléments de l’article en anglais de Tjalling Wierdsma & Philippe Kern sur le site de K.E.A. : https://keanet.eu/european-union-to-integrate-culture-in-social-policy/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s