COVID-19

Belgique : L’aide aux artistes barrée par un front flamand

Pierre Dherte, président de l’Union des Artistes, s’étonne que la proposition de loi modifiant temporairement les règles de chômage pour les artistes n’ait pas été approuvée en séance plénière de la Chambre. ©BELGA

La proposition de loi devant soulager les artistes des conséquences financières de la crise du Covid-19 était examinée jeudi à la Chambre. Un front flamand a renvoyé la balle au Conseil d’État. Déception chez les artistes, colère du côté des parlementaires francophones.

Votée en commission, une proposition de loi visant à améliorer la situation des travailleurs du secteur culturel, fortement touchés par les mesures visant à ralentir la propagation du coronavirus, n’a pas pu être adoptée en séance plénière jeudi.« Nous ne pouvons pas voter ce texte sans en connaître l’impact budgétaire. »

Le texte émanait du PS et était cosigné par Ecolo-Groen. Il devait permettre aux artistes, de façon temporaire, de ne plus subir une diminution des allocations de chômage en cas de cumul avec des revenus tirés d’une activité artistique. Cette loi devait produire ses effets à partir du 1er avril dernier pour cesser d’être en vigueur le 1er janvier prochain.

Impact budgétaire

Que s’est-il passé? La N-VA, le CD&V, l’Open Vld et le Vlaams Belang ont obtenu que le texte soit examiné par le Conseil d’État. Aucune urgence ne sera demandée. Le vote pourrait donc avoir lieu après les vacances parlementaires.

« Notre responsabilité est de prendre des mesures bien réfléchies », a argumenté le N-VA Björn Anseeuw, réfutant le fait qu’il s’agirait d’une manœuvre dilatoire. L’élu nationaliste flamand avait aussi introduit une motion d’ordre visant à également demander l’avis de la Cour des comptes. « Cette proposition a un impact budgétaire considérable », a-t-il défendu. « Nous ne pouvons pas voter ce texte sans en connaître l’impact budgétaire. » Cette motion d’ordre, approuvée par les quatre mêmes partis, a été rejetée.

Les francophones sont fâchés

« S’il ne s’agit pas d’une manœuvre dilatoire, cela y ressemble furieusement », a lancé François De Smet (DéFI). « On se complaît dans des débats stériles et politiciens », a renchéri Vanessa Matz (cdH). « Tout cela ne va pas réconcilier le citoyen, et singulièrement les artistes, avec la politique. Il y a eu un vote en commission. Ce n’est pas un texte neuf que l’on découvre. » La présidente de la commission Affaires sociales Marie-Colline Leroy (Ecolo) a également fait valoir que la proposition avait déjà fait l’objet d’un examen par le Conseil d’État. 

Pierre Dherte, président de l’Union des Artistes, a exprimé toute sa déception sur Bel RTL ce vendredi matin: « On a été reçu deux fois à la Chambre, c’était ‘Je vous ai compris’. Et là, au moment des votes… »

Source : L’Echo : https://www.lecho.be/economie-politique/belgique-federal/L-aide-aux-artistes-barree-par-un-front-flamand/10234262?fbclid=IwAR0rEMZ5EAp47w4yesqFj0FbeRCCsF7dCEAMJcJJ-2XksNQL6JMZHYK3DII

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s