COVID-19

LE GOUVERNEMENT BELGE DÉVELOPPE UN OUTIL POUR FACILITER LA RÉOUVERTURE D’ÉVÉNEMENTS

Le secteur belge de l’événementiel collabore avec le gouvernement pour mettre au point un « modèle de risque d’événement » (MRE), un outil en ligne qui permettrait aux organisateurs d’événements et aux exploitants de sites d’évaluer les risques potentiels pour la sécurité et de déterminer la meilleure façon d’organiser des spectacles tout en respectant les directives de sécurité.

L’outil, qui a été dévoilé par la première ministre belge Sophie Wilmès, sera disponible dès qu’il aura reçu le feu vert du Conseil national de sécurité.

Le secteur de l’événementiel espère mettre la main sur l’ERM (Event Risk Model) avant le 1er juillet, date à laquelle des spectacles d’une capacité de 200 personnes devraient être autorisés conformément aux règles d’éloignement social.

L’outil permettra aux organisateurs de calculer la capacité maximale possible pour les spectacles en fonction de la taille de leur salle et de leur capacité habituelle.

Au début de ce mois, des membres de l’industrie belge de l’événementiel ont protesté contre le manque de soutien à l’industrie, que l’on pense avoir été largement oublié par le gouvernement.

Environ 1 500 flight cases ont été placées sur les marches du Palais 5, à Bruxelles, qui est fermé depuis le mois de mars, dans un acte de protestation symbolique. Une manifestation similaire a également eu lieu cette semaine dans l’Allemagne voisine, où les lieux ont été illuminés en rouge pour sensibiliser aux défis auxquels l’industrie est confrontée.

Le Conseil national de sécurité belge se réunit ce 24 juin pour discuter de la prochaine phase d’assouplissement du verrouillage. La Première ministre belge a déclaré qu’une décision finale doit encore être prise sur le maintien ou non d’une limite de capacité pour les événements qui auront lieu en août et en septembre.

L’interdiction des grands événements pendant tout l’été en Belgique a entraîné l’annulation de festivals tels que Rock Werchter, Pukkelpop, Dour Festival, Graspop Metal Meeting et Tomorrowland. Une série de concerts intimes aura lieu sur le site du festival de Werchter du 2 au 5 juillet afin de récolter des fonds pour Live2020, un fonds de solidarité destiné à soutenir l’industrie du live belge pendant la pandémie.

Source IQ Magazine en anglais : https://www.iq-mag.net/2020/06/belgian-govt-develops-tool-to-aid-event-reopening/#.XvI58ZMzau5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s