COVID-19

SIMULATIONS DE CONCERTS UTILISÉES POUR RELANCER DES ÉVÉNEMENTS EN ALLEMAGNE

Le projet Restart-19 verra 4000 bénévoles assister à différentes simulations de concerts dans le but d’identifier comment organiser des événements à grande échelle sans risque d’infection

Des scientifiques allemands s’associent au chanteur Tim Bendzko pour lancer une série de simulations de concerts et étudier comment empêcher Covid-19 de se propager lors de grands événements.

Restart-19, qui a reçu 990 000 € de financement des états fédéraux de Saxe-Anhalt et de Saxe, où les premiers concerts post-Covid du pays ont été testés la semaine dernière , verra une série de simulations d’événements se dérouler à la capacité de 12 000 personnes.

Le projet est géré par le centre médical universitaire de Halle (Saale) en collaboration avec l’opérateur d’arène ZSL mbH et l’équipe de handball SC DHfK Leipzig, dans le but d’identifier un cadre pour la manière dont des événements culturels et sportifs plus importants pourraient être organisés sans présenter de danger pour le population après l’expiration de l’interdiction des événements à grande échelle par l’Allemagne .

Bendzko se produira dans l’arène pour ceux qui se porteront volontaires pour participer aux simulations, afin de reproduire le comportement des spectateurs de la manière la plus réaliste possible.

Les simulations reproduiront un événement avec 4 000 participants, entrant par deux entrées principales et assis comme avant la pandémie; un avec 4 000 participants avec des mesures d’hygiène optimisées, plus d’entrées et de plus grandes distances entre les participants; et une avec 2 000 participants, qui seront assis à 1,5 mètre l’un de l’autre.

Tous les participants seront testés pour Covid-19 avant de participer et des masques et des désinfectants pour les mains seront utilisés pendant les simulations.

Les participants porteront un petit appareil de recherche de contact pendant les simulations de concert qui transmettra un signal toutes les cinq secondes pour enregistrer la proximité avec d’autres personnes, ainsi que la durée et la fréquence des contacts avec les autres.

Les «concertgoers» seront également invités à utiliser un désinfectant fluorescent pour les mains à l’entrée, permettant aux scientifiques d’utiliser des lampes UV après les événements pour identifier les surfaces où la transmission est la plus susceptible de se produire.

Les transports publics vers et depuis le site seront également simulés et suivis dans le cadre de la recherche.

«La pandémie de coronavirus paralyse l’industrie de l’événementiel», déclare le ministre de l’Économie et des Sciences de Saxe-Anhalt, le professeur Armin Willingmann.

«Tant que l’infection menace, ni les grands concerts, ni les foires commerciales, ni les événements sportifs ne peuvent avoir lieu. C’est pourquoi il est si important de savoir quelles conditions cadres techniques ou organisationnelles peuvent efficacement minimiser le risque d’infection.

«Avec Restart-19, le centre médical universitaire de Halle ouvre la voie à un nouveau départ dans le secteur de l’événementiel en Allemagne centrale et au-delà.»

Source : IQ Magazine en anglais : https://www.iq-mag.net/2020/07/concert-simulations-used-to-restart-events-germany/#.XxX3kpMzau5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s