Infos générales

Les Paris de QUOBUZ : arrêter son offre en MP3 pour se consacrer uniquement à la haute résolution.

Nous nous sommes dit qu’il n’était plus possible en 2020 de proposer des abonnements avec du son compressé et d’avoir une moins bonne qualité sonore aujourd’hui que dans les années 1970 ou avant.  Denis Thebaut, PDG de la plateforme française musicale Qobuz, a entériné au printemps le choix de ne plus proposer à ses utilisateurs d’abonnement en MP3, cette norme numérique qui permet d’avoir des fichiers moins lourds mais qui dégrade la qualité des enregistrements.
Présente dans onze pays dont les États-Unis« Proposer de la musique avec une moins bonne qualité que les CD ou que le vinyle alors que les artistes font d’énormes efforts en studio sur les voix, les enregistrements… il fallait que nous soyons logiques jusqu’au bout. » Depuis sa création en 2007, Qobuz s’est en effet positionné dans l’offre haute définition de musique en écoute en ligne ou en téléchargement. Si le catalogue affiche aujourd’hui plus de 50 millions de titres avec cette exigence, plus de deux millions d’entre eux sont même disponibles en très haute résolution. « Notre cœur de cible, ce sont les gens pour qui la musique est quelque chose de très important. » Et qui ont de bons équipements. Mais Denis Thebaut fait aussi le pari qu’avec l’amélioration de la bande passante d’Internet et de la montée toujours en gamme des appareils comme les casques ou les enceintes connectées, il sera toujours plus facile d’aller vers de la haute résolution.

Présent dans onze pays aujourd’hui – avec une ouverture aux États-Unis en février 2019 –, Qobuz fait aussi le pari d’aller au-delà de la musique, à travers un gros travail d’édition. « Nous travaillons avec près de 80 collaborateurs dans nos équipes en France, aux États-Unis, en Espagne et en Italie. Nous faisons aussi travailler différents auteurs spécialisés dans un genre musical pour ne pas être uniquement fermés sur nous-mêmes. »
Une prouesse technologique, Qobuz propose notamment la découverte d’univers musicaux ou d’artistes à travers des panoramas d’album ou des playlists. La plateforme propose aussi des biographies et « plus de 280.000 critiques d’album dont 70.000 écrites par nous-même ». Les utilisateurs écoutent surtout du rock sur Qobuz (23 %), mais aussi de la musique classique (17 %), du jazz (14 %), de la pop (11 %) de la musique électronique (8 %)… « Nos équipes sont aussi à la recherche d’enregistrements rares et les sociétés d’enregistrement le savent maintenant. »

Denis Thebaut a des ambitions pour Qobuz, société qu’il a reprise en 2015. « Je suis quelqu’un qui a été vers le divertissement et les jeux vidéo dès 1983 », raconte-t-il. Il a notamment fondé Innelec multimédia, leader de la distribution multimédia, cotée en Bourse et Focus Home Interactive, un éditeur de jeux vidéo. « En 2012, j’ai décidé de créer une plateforme digitale pour distribuer dans le monde entier. Et quand j’ai racheté Qobuz, j’ai décidé de me concentrer sur la musique. 60 millions d’euros ont été investis depuis le début de l’aventure dans Qobuz. »

Le tout avec des ingénieurs et des techniciens français. Car pour faire tourner la plateforme, Qobuz travaille aujourd’hui avec ses propres serveurs. Ce qui veut dire qu’elle doit dupliquer son catalogue quand elle s’installe sur un autre continent par exemple. Ce sera bientôt le cas en Asie. « C’est une prouesse technologique, assure Denis Thebaut. Très peu de catalogues ont plus de 5 millions de références. » À plus de 50 millions, ils sont encore plus rares.

Article de La Nouvelle République : https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/musique-les-paris-de-qobuz

Site de QUOBUZ : https://www.qobuz.com/fr-fr/discover

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s