COVID-19

Suisse : Le gouvernement fédéral envisage d’élargir l’interdiction des grands événements d’ici mars 2021. Le secteur culturel est alarmé.

Dans le pire des cas, les grandes salles de concert du pays resteront vides jusqu’à fin mars 2021. Le gouvernement fédéral examine actuellement si l’interdiction des événements plus importants doit être prolongée jusqu’au printemps prochain, ce qui à long terme affecterait non seulement les sports mais aussi les activités culturelles de l’État. Ici, quatre représentants de l’industrie commentent les projets du gouvernement fédéral.

Stefan Breitenmoser, directeur général SMPA

Le directeur général de l’association professionnelle des organisateurs professionnels suisses de concerts, spectacles et festivals (SMPA) est «irrité» par les derniers développements. Il en aurait entendu parler dans les médias, dit Stefan Breitenmoser. La SMPA ignore également que les propositions sont actuellement en discussion avec les cantons et les associations, comme le rapporte ce journal . «Nous ne connaissons aucune association culturelle impliquée. Apparemment, la culture est à nouveau la branche de l’industrie qui doit en apprendre davantage sur les plans par les médias. C’est un affront », déclare Breitenmoser. Des représentants de l’association avaient récemment sollicité la conversation avec le BAG en vain.

Selon Breitenmoser, l’extension de l’interdiction des événements ne serait pas proportionnée. «À notre avis, il n’y a aucune raison aujourd’hui de prendre une décision aussi ambitieuse d’ici fin mars 2021. Les déplacements sont largement autorisés, il y a peu de mesures dans la vie de tous les jours – vous ne voulez régler que chaque détail lors des événements. »

Breitenmoser appelle à un soutien financier à long terme pour l’industrie par le biais de la perte de revenus, du chômage partiel et de la compensation de l’emploi. L’extension serait autrement la «mort de toute une branche déjà gravement touchée de l’économie, y compris des prestataires de services tels que les entreprises technologiques».

Le conseil d’administration de la SMPA va se réunir à la fin de la semaine. «Nous devons également vérifier si tous les types d’événements doivent être traités de manière égale. Les événements dans les clubs, par exemple, prennent beaucoup plus de temps qu’une émission d’humour de 90 minutes avec des sièges. » D’autres conditions s’appliqueraient au sport. Vous ne pouvez pas tout mettre ensemble ici.

Stefan Wyss, Groupe Gadget abc Entertainment

Le gadget abc Entertainment Group est l’un des plus grands acteurs polyvalents de l’industrie musicale suisse. Il regroupe l’organisation de concerts et de plusieurs festivals, son propre label et la gestion des artistes sous un même toit. Une extension de l’interdiction des événements serait « incompréhensible et non orientée solution en raison de la crise en cours », déclare Stefan Wyss, associé et directeur de Concerts & Touring. Il y aurait une vague de faillites. « Une interdiction d’événements de plus d’un an est donc intolérable. »

Un problème fondamental pour Wyss est qu’il n’y a pas d’approches uniformes et que des réglementations différentes s’appliqueraient d’un canton à l’autre. «Une planification claire et fondée sur la confiance n’est guère possible de cette manière. Autant d’événements que possible ont été reportés à des époques ultérieures, mais les consommateurs et les artistes n’accepteront guère un report multiple. »

La taille d’un événement n’était pas non plus le seul facteur déterminant si un concept de protection pouvait être mis en œuvre sur place. Il est plus facile de garder une distance et de suivre un grand concert avec une chaise que lors d’un spectacle de club. «La sécurité passe avant tout», déclare Wyss, «mais il est important que les organisateurs aient la possibilité d’élaborer et de mettre en œuvre des approches de solutions pour les grands événements en coopération avec les autorités, en tenant compte des mesures de protection appropriées.

Les 2 autres entrevues et l’article dont les références sont suisses allemandes, sont en allemand dans le journal Tagesnazeiger : https://www.tagesanzeiger.ch/der-konzertbetrieb-in-ganz-europa-kollabiert-460222501748

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s