COVID-19

Belgique : LE BIZ BELGE TIRE LA SONNETTE D’ALARME SUR LA «VAGUE DE FAILLITES»

Des dizaines de millions d’euros sont nécessaires pour éviter l’effondrement de l’industrie belge de la musique live à 1 milliard d’euros, prévient la nouvelle consultation du secteur Live.

La Belgique fera face à des faillites généralisées cet automne à moins que le gouvernement n’intervienne pour soutenir le secteur des événements entravés par le coronavirus, a averti l’industrie de la musique live du pays.

En plus de l’extension des mesures d’allégement du chômage existantes, une bouée de sauvetage financière d’une valeur d’au moins «plusieurs dizaines de millions» d’euros, spécifiquement pour le secteur du spectacle vivant, est nécessaire pour éviter une catastrophe pour les festivals, les promoteurs, les agents et les lieux belges – la majorité dont ont accepté que les événements en direct ne reviennent pas dans leur intégralité avant 2021, selon un nouvel organisme de l’industrie, la consultation du secteur en direct.

Dans une lettre ouverte, le Live Sector Overleg – qui comprend «des festivals, des bookers, des directeurs d’artistes, des clubs de musique et des centres culturels» – avertit que s’il est désormais possible d’ouvrir des salles en toute sécurité, l’ouverture  rentable ne l’est pas, en particulier à la lumière de la récente décision de limite la capacité de coupe à 100 pour les spectacles en salle après un pic d’infections Covid-19.

«Tant au niveau national que local, la politique pousse notre secteur plus profondément dans le marais», lit-on dans la lettre.

«Analysons les faits : la vraie reprise ne se fera qu’en 2021. Les réglementations actuelles (y compris les mesures concernant le chômage temporaire, les aides-relais, etc.) doivent être prolongées, mais elles ne suffiront pas à elles seules. Ce secteur a besoin d’une bouée de sauvetage financière supplémentaire d’au moins plusieurs dizaines de millions, et pour cela nous regardons directement les différents gouvernements de notre pays.

En demandant quelle autre industrie «peut dire qu’elle a perdu 95% d’une industrie d’un milliard d’euros?», L’ Overleg souligne la contribution de la musique live à l’économie belge, mettant en garde contre un scénario où «il n’y a plus de concerts dans le Sportpaleis d’Anvers» et «Plus de construction Stageco pour Rammstein et les Rolling Stones». «Il apparaît de plus en plus que notre gouvernement veut jeter notre secteur – qui représente 5% du produit national brut [de la Belgique] – à la poubelle», ajoute-t-il.

Selon PwC, la Belgique était le 12e marché européen de la musique live en 2019, avec une valeur de 273 millions de dollars US en ventes de billets.

La lettre se termine en demandant aux autorités «d’arrêter de tourner autour du pot» et de prendre des mesures décisives pour préserver le bien-être du secteur belge autrefois florissant du live.

«Comment pouvons-nous nous assurer que l’un des secteurs les plus sains et les plus prospères puisse survivre et que nous garantissons le maintien, dans la mesure du possible, de plus de 80 000 emplois? Comment pouvons-nous nous assurer que notre savoir-faire internationalement reconnu reste dans le secteur et que nous ne voyons pas une fuite massive des cerveaux? Comment pouvons-nous nous assurer que nous pouvons continuer à mettre les meilleurs talents artistiques sur nos scènes? Comment pouvons-nous empêcher notre bonheur national brut de décliner pendant de nombreuses années? Où est le plan d’urgence économique?

«Nous avons déjà fait de nombreuses propositions. Il est temps de concrétiser cela.

Article de IG Magazine (en anglais) : https://www.iq-mag.net/2020/08/belgian-live-music-overleg-sounds-alarm/#.XzGcJxMzau5

Article précédent évoquant déjà les revendications : https://printzblog.com/2020/08/04/belgique-le-jour-ou-tout-disparaitra-allons-nous-vers-une-faillite-du-secteur-live-carte-blanche/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s