COVID-19

France : Les aides au spectacle vivant annoncées représenteraient quelque 432 millions d’euros dans l’ enveloppe de 2 milliards.

Ces aides seront fléchées vers deux grands secteurs : 220 millions pour les spectacles privés, dont la musique (1), et 200 millions pour les spectacles subventionnés. «Tout cela hors année blanche pour les intermittents et hors financement des activités de type chômage partiel. Nous sommes vraiment sur de la relance», ajoute Hannedouche.

Dans la part dévolue au théâtre public, 100 millions d’euros devraient être consacrés aux opérateurs nationaux (Opéra de Paris et les cinq théâtres nationaux), 30 aux institutions en région (CDN), 30 aux orchestres, ensembles et festivals, 20 pour la transition écologique, 12 pour financer la création et l’emploi artistique (les compagnies)… «Aux syndicats maintenant de faire en sorte que la relance concerne les artistes, les permanents des lieux et serve à la défense de l’emploi», ajoute Nicolas Dubourg.

L’aide consacrée à la musique sera confiée au récent Centre national de la musique (CNM), pour soulager l’ensemble de la filière, disque et live, producteurs, auteurs et diffuseurs«Il y a un vrai effort sur la musique, continue Aurélie Hannedouche. En plus nous avons eu confirmation d’un renforcement et d’une prolongation des crédits d’impôt jusqu’en 2024», au lieu de 2022. Le Conseil d’administration du CNM, dont elle fait partie, «devrait se réunir en octobre pour décider de la ventilation de ces aides».

La question de la distanciation dans les salles en zone rouge a aussi été soulevée. Les syndicats estiment que maintenir des jauges limitées alors que l’on relance le spectacle vivant se révélerait improductif tout en donnant une mauvaise image du secteur. «Le fait que je n’aie pas réussi à noter la réponse à cette question de la part du Premier ministre montre qu’il y avait un flou», sourit un protagoniste. Nicolas Dubourg note : «Nous sommes heureux de la réaffirmation du rôle de l’Etat. La balle est maintenant rue de Valois quant au dispositif.» Rejoint par Aurélie Hannedouche, qui conclut : «Les annonces sont très bonnes. On va voir si la réalisation est conforme à nos attentes.»

Source : article de Liberation : https://next.liberation.fr/culture/2020/08/27/le-spectacle-vivant-respire_1797919

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s