Droits d'auteur et droits voisins

France – SACEM : Rapport d’activités 2019

Source SACEM : https://bit.ly/32jqZhk

Si l’année 2019 a été une année de forte croissance, marquée par de bons résultats en termes de collecte et répartition de droits d’auteur, la crise sanitaire de 2020 a frappé très durement notre société.

L’année 2020 sera une année noire dans le secteur de la culture. Scènes à l’arrêt, fermetures des lieux publics diffusant de la musique, chute des revenus publicitaires des médias, créateurs et éditeurs privés de droits d’auteur…

La Sacem a très rapidement réagi aux conséquences de la crise sanitaire par un plan de mesures d’urgence pour venir en aide à ses membres et sécuriser leurs revenus dans la durée par des avances exceptionnelles.

Notre société a aussi mis en place une rémunération pour les livestreams qui ont explosé sur les réseaux à la faveur du confinement. La capacité de la Sacem à répondre à cette crise inédite est le résultat de sa transformation ces dernières années.

Ce rapport annuel raconte les premiers mois de la Sacem en 2020, la solidarité, la responsabilité, le sens du collectif qui demeure le socle de son engagement.

Mais aussi une année 2019 qui fut celle de l’accélération de cette transformation pour répondre au mieux aux besoins de ses 176 150 membres et de ses 500 000 clients utilisateurs de musique. Une année marquée par la signature de nouveaux contrats internationaux qui démontre son attractivité croissante. 2019 aura également vu l’adoption de la directive sur la modernisation du droit d’auteur dans le marché unique numérique, une victoire historique à laquelle a contribué activement la Sacem aux côtés des organisations professionnelles.

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel avec l’apparition de nouveaux modèles économiques alternatifs à la gestion collective et au droit d’auteur, les incertitudes toujours plus grandes sur les sources de revenus des auteurs, compositeurs et éditeurs, la Sacem continue de se transformer. Entre 2012 et 2019, ses collectes ont progressé de 28,9%. Ses charges, dont l’augmentation est due pour l’essentiel à ses investissements informatiques, sont maitrisées et elle répartit aujourd’hui 85% de ce qu’elle collecte.

En 2020, les défis à relever sont nombreux. La réponse de la Sacem, figure de proue de la gestion collective dans le monde, prend tout son sens dans sa nouvelle signature : Ensemble, faisons vivre la musique.

Rapport complet 2019 accessible ici : https://bit.ly/32jqZhk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s