Infos générales

France : Pourquoi les médias se mettent eux aussi à TikTok

TikTok, application blockbusterauprès des 15-35 ans, fait beaucoup parler d’elle. Entre vidéos de danse et contenus humoristiques mais aussi éducatifs, la plateforme aux chiffres record intrigue et attire certains médias en quête d’un nouveau public.

Article de Xavier Eutrope dans La Revue des Médias : https://bit.ly/2SCQdBG (extraits ci-dessous-

Le 15 juin 2020, le quotidien Le Monde poste sa toute première vidéo sur TikTok : un tuto expliquant ce qu’il faut faire de son masque utilisé, alliant stop motion et informations pratiques. Quelques jours avant, c’est L’Équipe qui se lançait sur la plateforme vidéo, à l’occasion des 20 ans de son site internet. Les deux titres rejoignaient ainsi des concurrents plus ou moins directs : Brut, Paris Match et 20 Minutes, présents sur le service depuis plus longtemps. L’application, téléchargée deux milliards de fois depuis sa création, compterait 11 millions d’utilisateurs en France, qui regardent en moyenne une heure de contenus chaque jour. Elle permet de capter puis partager des vidéos de trois secondes à une minute.  Ses utilisateurs ? En majorité des adolescents et jeunes adultes, que l’on peut aussi trouver sur Snapchat. Une aubaine pour ces médias qui cherchent à toucher un public jeune.

Il s’agit avant tout « d’aller où il y a de l’audience, avec pour objectif de toucher des gens pour qui le titre signifie assez peu de choses », nous explique Emmanuel Alix, directeur numérique de L’Équipe. Pour Laetitia Béraud, qui crée des contenus pour les comptes Tiktok et Snapchat du Monde, la présence de son journal correspond à « une logique de marque qui consiste à être présent un peu partout et à toucher un public jeune que nous ne touchons pas ailleurs ». De nombreux utilisateurs ont par ailleurs exprimé leur incrédulité ou leur incompréhension, comme cela a pu être remarqué, en voyant que le compte du journal, à peine créé et comptabilisant seulement quelques centaines d’abonnés, était déjà certifié.

Du côté de chez Brut, la plateforme 100 % médias sociaux lancée en novembre 2016, la décision d’aller sur TikTok était logique. « Nous y sommes allés car l’ADN de Brut est de parler à une génération plutôt jeune et qui consomme de la vidéo où qu’elle soit », explique Nicolas Davila, responsable du pôle Stories de Brut, regroupant les activités du média sur Snapchat, Instagram, et TikTok. La relation à l’image, c’est aussi ce qui a poussé Paris Match à investir la plateforme. C’est ce que nous explique Louis Delafon, social media manager pour l’hebdomadaire : « L’image est au cœur de l’identité de la marque [Paris Match] ». Pour Anne Kerloc’h, rédactrice en chef en charge de distribution de l’info et des formats chez 20 Minutes, la continuité entre l’identité du titre et la nature de la plateforme était naturelle. « Notre objectif est d’aller là où se trouvent nos lecteurs, avec le print dans les transports en commun, sur les pages Facebook ou Linkedin, et il se trouve que nous avons des lecteurs plus jeunes que la moyenne. Aller sur TikTok était donc plutôt naturel », raconte-t-elle.

Laetitia Béraud, journaliste au Monde, explique que le journal du soir s’est inspiré d’un autre aspect très présent sur TikTok : la bricole. « Il y a un vrai côté do it yourself sur l’application. Ça a été un point de départ pour nous : raconter l’actualité avec ce que nous avons dans notre bureau. » Le Monde répond ainsi à des questions concrètes (voter dès 16 ans, c’est possible ?), fait de la vulgarisation scientifique (la fusion nucléaire expliquée avec des bonbons), et propose des data visualisations, le tout très régulièrement incarné par des journalistes de la rédaction.

Article complet de Xavier Eutrope dans La Revue des Médias : https://bit.ly/2SCQdBG

Catégories :Infos générales, Médias

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s