Droits d'auteur et droits voisins

Canada : LES REVENUS DE LA SOCAN ONT AUGMENTÉ DE 8,2% EN 2019, MAIS LES PAIEMENTS AUX AUTEURS-COMPOSITEURS ET AUX ÉDITEURS ONT DIMINUÉ DE 6%

La société canadienne des droits d’exécution SOCAN a généré des revenus de 405,6 millions de dollars canadiens (environ 310,5 millions de dollars ) en 2019, en hausse de 8,2% par rapport à 2018, selon ses résultats financiers définitifs de 2019, publiés hier (4 novembre).

Cependant, les paiements de l’organisme aux membres ont totalisé 296 millions de dollars canadiens (226,6 millions de dollars), une baisse de 6% par rapport aux 315 millions de dollars canadiens (241 millions de dollars) distribués en 2018.

Selon la SOCAN, cette disparité était principalement due à ce qu’elle décrit comme une «courbe d’apprentissage abrupte nécessaire à la technologie nouvellement déployée de l’entreprise pour traiter les revenus internationaux et télévisuels». La SOCAN ajoute que «des progrès importants ont été réalisés dans ces domaines en 2020».

Parmi les faits saillants des résultats 2019 de la SOCAN figuraient une augmentation de 10% d’une année à l’autre des collections nationales de 315,1 millions de dollars canadiens (241 millions de dollars) et une augmentation de 2,2% d’une année à l’autre des collections de redevances internationales de 90,5 millions de dollars canadiens (69,2 millions de dollars). ).

La SOCAN a également généré 86 millions de dollars canadiens (66 millions de dollars) de revenus à partir de sources numériques (+37,6%), tandis que les collections de droits de reproduction ont augmenté à 12 millions de dollars canadiens (9 millions de dollars).

Ailleurs, l’organisation a également annoncé des «pertes financières importantes» en raison d’investissements passés dans l’acquisition, la création et le financement de son entreprise Dataclef, lancée en 2018 .

Les résultats financiers de 2019 comprennent des pertes qui ont entraîné une dépréciation de 41,7 millions de dollars canadiens (32 millions de dollars) sur les avances consenties par la SOCAN pour financer ses activités de filiale depuis 2016.

La SOCAN insiste sur le fait que ces pertes n’ont pas eu d’incidence sur les distributions et qu’un plan a été élaboré pour les gérer après une évaluation et une analyse approfondies.

Les aspects du plan comprennent la vente des «actifs de Dataclef, une réduction significative des frais généraux de la SOCAN, une réorganisation des opérations de Dataclef et un nouveau leadership de gestion, qui ont tous déjà été mis en œuvre.

Article et compléments de MBW (en anglais) : https://bit.ly/3k2QkSu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s