COVID-19

FINLANDE : Plus de 60 % des sociétés d’événements en direct ne s’attendent pas à survivre au cours des six prochains mois, révèle une nouvelle étude.

Une enquête menée en octobre par l’association de l’industrie de l’événementiel (Tapahtumateollisuus), récemment lancée, qui regroupe toutes les grandes entreprises finlandaises de concerts, dont Fullsteam Agency, Live Nation Finland, Warner Music Live et Lippupiste de CTS Eventim, a révélé que plus de 70 % des entreprises n’ont pratiquement pas de travail et que près des deux tiers d’entre elles pensent qu’elles ne survivront pas jusqu’à l’été 2021.

« Les entreprises de notre secteur se trouvent dans une situation difficile sans précédent », explique Kati Kuusisto, directrice de la défense des intérêts de l’Association de l’industrie de l’événementiel.

« La situation et les recommandations en constante évolution affaiblissent la confiance de nos clients et leur volonté d’acheter [des billets], tandis que le respect des restrictions applicables augmente le coût de l’organisation des événements », ajoute-t-elle.

Selon l’association, environ 3 200 entreprises sont impliquées dans l’organisation d’événements en direct en Finlande, la valeur totale du secteur étant estimée à 2,35 milliards d’euros. Le secteur emploie 20 000 travailleurs à temps plein et 175 000 travailleurs temporaires.

Selon M. Kuusisto, l’industrie a besoin d’une « stratégie de sortie » sous la forme d’un soutien financier urgent et d’une coopération accrue avec les autorités, ainsi que d’une campagne qui rassure les Finlandais sur le fait qu’ils peuvent retourner aux spectacles en toute sécurité.

« NOUS DEVONS RESTAURER LA CONFIANCE DES CLIENTS ET LEUR FAIRE COMPRENDRE QUE PARTICIPER À DES MANIFESTATIONS SÛRES EST ACCEPTABLE »

« Un soutien financier adéquat doit être une priorité, afin que les dommages causés à l’écosystème, qui est vital pour les activités de notre secteur, ne deviennent pas permanents », poursuit-elle. « Immédiatement après, la coopération entre [l’industrie], les autorités et les ministères devrait garantir que les contraintes et les recommandations relatives aux événements [coronavirus] soient d’un niveau approprié.

« Tous les moyens disponibles pour mettre en œuvre des événements sûrs, tels que les tests rapides fonctionnels, doivent également être largement déployés. Dans le même temps, nous devons restaurer la confiance des clients et leur envoyer un message indiquant que la participation à des événements sûrs est acceptable ».

Dans une lettre ouverte à la presse écrite fin septembre, le Tapahtumateollisuus a critiqué les médias pour avoir alimenté les craintes concernant Covid-19 en désignant à tort les événements majeurs comme la source d’une augmentation des infections en Finlande.

« Pendant l’épidémie de coronavirus, les organisateurs d’événements professionnels ont fait des investissements et pris des mesures globales pour permettre la tenue d’événements en toute sécurité », a déclaré l’association. « La perte de clients, et même des événements entiers, provoquée par une couverture médiatique incorrecte aggrave déjà les pertes des entreprises du secteur et menace les moyens de subsistance de dizaines de milliers de personnes ».

Source IQ MAGAZINE (en anglais) : https://bit.ly/2U9FSxX

Etude en finnois : https://bit.ly/2GK1nlP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s