COVID-19

France : En période de crise, la musique comme liant (Fondation Carasso)

Vecteur de partage, d’insertion, d’épanouissement individuel et collectif, l’art et la culture sont plus que jamais essentiels. Partout en France, nous accompagnons les acteurs de l’Art Citoyen qui se mobilisent pour en ouvrir l’accès et la pratique, quelle que soit son origine familiale ou sociale. Bouleversés par la crise du Covid 19, nos partenaires ont été à la hauteur des défis rencontrés. Chronique d’une année 2020 chahutée mais porteuse de nouvelles façons d’agir, durant laquelle la musique a permis de renforcer les liens et la solidarité.

Avec nos partenaires, Démos, Les Concerts de Poche, Orchestre à l’école, Paris Mozart Orchestra et le Grand prix Lycéen des Compositeurs.

Même si chacun adopte des façons d’agir différentes, ces projets soutenus de longue date par la Fondation, ont des dénominateurs communs. Ils favorisent la découverte de la musique par des pédagogies innovantes et la pratique collective. Ils ouvrent des horizons pour des personnes éloignées de l’art, et proposent un accompagnement exigeant et de grande qualité.

Ils bénéficient d’un accompagnement et d’un suivi renforcés au-delà du soutien financier :  appui au développement, à l’essaimage, à l’évolution des dispositifs, évaluation, partage d’expériences. « C’est dans la durée qu’un partenariat porte ses fruits, quand les structures ne sont plus dans l’angoisse permanente d’avoir un socle de partenaires stables et solides » souligne Anastassia Makridou-Bretonneau. « Le travail n’est pas terminé mais nous constatons de belles avancées »

Pour les Concerts de poche, il s’agit de poursuivre l’essaimage et la décentralisation ; pour Orchestre à l’école, de multiplier par trois le nombre de projets sur les territoires ; pour Démos de développer des orchestres dans nos régions, notamment en Outre-Mer, et d’accompagner les jeunes du dispositif qui intègrent des conservatoires.

Quant au Grand Prix Lycéen des Compositeurs qui initie à la musique contemporaine, il s’agit d’ouvrir le dispositif dès le collège, mais aussi d’accroître la présence territoriale par des rencontres décentralisées. Un programme bouleversé et revisité cette année (retrouvez l’interview en détail ici) mais dont la dynamique est lancée. Ce sont au total près de 3 000 lycéens qui, chaque année, sont sensibilisés de manière active à la création musicale d’aujourd’hui. Ils écoutent, analysent et commentent les œuvres retenues par un comité de sélection composé de journalistes, professeurs, interprètes, compositeurs, puis élisent un compositeur. Le lauréat reçoit une commande de création qui sera jouée dans le cadre de la cérémonie du prix l’année suivante.

Détails des projets et actions sur le site de la Fondation : https://bit.ly/2UtnjF7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s