Afrique

Les géants mondiaux du streaming dépoussièrent le secteur de la musique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Après leurs succès en Europe et en Amérique, les plateformes en ligne cherchent à investir au Moyen-Orient. L’industrie musicale arabe, en proie au piratage, aux clips gratuits sur YouTube et aux chaînes obsolètes, est la nouvelle cible des géants mondiaux du streaming qui veulent faire entrer ce secteur dépassé dans l’ère numérique.

Les plateformes en ligne cherchent à investir les marchés émergents du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), et à capter leurs importantes populations de jeunes hyper-connectés.

Après son apogée dans les années 1990 et 2000, l’industrie de la musique pop arabe a décliné au cours de la dernière décennie lors des bouleversements qui ont suivi les soulèvements anti-gouvernementaux du Printemps arabe.

« Les défis auxquels nous sommes confrontés sont multiples : la région est constamment en proie à des bouleversements et les utilisateurs ne sont toujours pas prêts à envisager de payer pour des services payants pour écouter de la musique ».

Panorama et détails dans l’article en anglais de Aziz El Massassi : https://yhoo.it/3f8pffC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s